MotoGP 2022: Rounds 10-11

//MotoGP 2022: Rounds 10-11

MotoGP 2022: Rounds 10-11

Par Phil Inout

Bis repetita… Aux fraises vendredi, nettement mieux samedi, intouchable dimanche : en Allemagne,  Fabio Quartararo a refait le coup du Grand Prix d’Espagne à ses rivaux du MotoGP Circus. P2 sur la grille,  El Diablo est parti comme une fusée pour enrhumer Bagnaia au premier virage et faire toute la course en tête. L’Italien médusé a eu beau cravacher comme un malade et tenter un extérieur acrobatique, il s’est aussitôt fait reprendre à l’intérieur et a dû regarder les pots d’échappements de la Yamaha s’éloigner petit à petit de son champ de vision. Au point de se déconcentrer une milliseconde au quatrième tour et de finir dans le gravier.  Aubaine pour Johann Zarco qui suivait les deux hommes à quelques longueurs. Le Cannois s’est calé dans la roue du Niçois et ne l’a plus lâché, sans tenter l’impossible. Bonne résolution qui permet aux français de finir sur les deux premières marches du podium (complété par un  Jack Miller piqué au vif par son éviction du team officiel  Ducati). Premier et troisième au championnat du monde, les frenchies dominent le plateau,  grâce à leur rythme de course et à leur régularité. Pourvu que ça dure !

 

Week-end difficile pour les pilotes azuréens à Assen. Après des essais prometteurs dans des conditions météos changeantes (Quartararo P2, Zarco P7), la course a été marquée par une double chute et l’abandon du champion du monde en titre, tandis que Johann Zarco (P13) n’a jamais pu suivre le rythme des leaders. Parti en Pole, Francesco Bagnaia a fait une course impériale suivi du rookie Marco Bezzecchi (Ducati VR46) et de Maverick Vinales (Aprilia) revenu des enfers. Mais l’homme du jour a été son coéquipier Aleix Espargaro. Sorti de la piste par la chute de Fabio Quartararo alors qu’ils luttaient pour la deuxième place (« Une erreur de débutant » s’est excusé le Niçois qui a écopé d’une pénalité absolument injustifiée pour ce fait de course) le pilote Apilia est revenu de la 15e à la 4e place avec une incroyable maestria. L’Espagnol  demeure le plus sérieux challenger de Fabio pour le titre avec désormais un seul GP de retard. Vacances studieuses en perspective pour les pilotes français avant la reprise à Silverstone le 7 août. 

 

 

 

By |juin 20th, 2022|Categories: Événement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

10 + 17 =