Black Phone

//Black Phone

Black Phone

Par J.V

Le pitch

Finney Shaw (Mason Thames), un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique (Ethan Hawke) qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney…

Ce qu’on  en pense

Les amateurs de films d’horreur et de thrillers bien noirs seront comblés par cette réalisation signée  Scott Derrinckson (Doctor Strange 1) qui puise ses sources au meilleur du genre. A un scénario classique de maltraitance et d’enlèvement d’enfant,  le film ajoute une touche de fantastique avec la présence d’un téléphone grâce auquel le jeune héros peut communiquer avec les anciennes victimes de son kidnappeur depuis l’au-delà.  Bien que légèrement répétitive (chaque nouvel interlocuteur lache une information susceptible de permettre au héros de s’en sortir), la  formule fonctionne grâce à une mise en scène inspirée qui installe une ambiance véritablement angoissante. Ames sensibles : attention à quelques  jump scares de la mort ! 

By |juin 22nd, 2022|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

seize − 3 =