Zaï Zaï Zaï Zaï

//Zaï Zaï Zaï Zaï

Zaï Zaï Zaï Zaï

Par Ph.D

Le pitch

Fabrice (Jean-Paul Rouve),  acteur de comédie, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité alors qu’il fait ses courses. Malgré la menace d’un vigile, il parvient à s’enfuir. Commence alors une cavale sans merci, pour celui qui devient rapidement l’ennemi public numéro 1. Alors que les médias s’emparent de l’affaire et que le pays est en émoi, le fugitif, partagé entre remords et questions existentielles, trouve un point de chute inattendu, quelque part en Lozère…

Ce qu’on en pense

Après Le Discours, il se confirme que l’univers absurde des BD de Fabcaro est difficilement transposable au cinéma.  Thomas Desagnat, à la réalisation et son casting étoilé ( Jean-Paul Rouve, Yolande Moreau, Julie Depardieu , Ramzy Bédia ) ne déméritent pourtant pas,  mais rien n’y fait : la farce ne prend pas. Il faudrait peut-être un vrai spécialiste du nonsense comme Quentin Dupieux pour faire du cinéma avec ces sketches et de ces réparties loufoques ?  Ce n’est sans doute pas pour rien que les cases de Fabcaro ne représentent que des personnages statiques et que le plus souvent la même image sert à décliner tout le gag : il y a un rapport entre l’immobilité des sujets et leurs délires, que le cinéma ne peut visiblement pas reproduire. Autant aller siffler sur la colline…  

By |juin 23rd, 2022|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

8 + 15 =