Babi Yar, Contexte

//Babi Yar, Contexte

Babi Yar, Contexte

Par Ph.D

Le Pitch

Les 29 et 30 septembre 1941, deux bataillons de l’armée nazie et la police auxiliaire ukrainienne, abattent  33 771 Juifs dans le ravin de Babi Yar près de Kiev. Le film reconstitue le contexte historique de cette tragédie...

Ce qu’on  en pense

Présenté à Cannes 2021, ce nouveau documentaire de Sergei Loznitsa (My Joy, Dans la brume, Une Femme douce, Donbass)  est constitué d’images d’archives historiques, pour la plupart inédites et tournées par des soldats pendant l’occupation de l’Ukraine par les nazis. Elles sont montées sans commentaire, ni voix off,  avec seulement quelques cartons indiquant les dates et la chronologie. Cela ne facilite pas toujours  l’interprétation de ce que l’on voit,  mais la puissance des documents est telle qu’ils se suffisent, le plus souvent, à eux-mêmes. Ils reconstituent le contexte de  l’exécution des juifs dans la région de Kiev,  durant ce que l’on a appelé la « Shoah par balles« . Né en Russie,  mais élevé en Ukraine, à Babi Yar  où a eu lieu le plus grand massacre, le réalisateur montre comment les soldats allemands ont été accueillis presque dans l’indifférence par une population qui vivait sous le joug stalinien, comment les attentats perpétrés à Kiev par le NKVD Russe ont pu attiser encore son ressentiment et comment les Nazis en ont joué pour faire des juifs les boucs émissaires de leurs malheurs,  préparant ainsi leur extermination programmée. Celle ci s’est faite « sans la moindre résistance de la population locale » souligne un des cartons. Après la victoire de l’armée rouge,  les procès des prisonniers nazis et leurs exécutions ont, par contre, été trés suivis et les images sont particulièrement saisissantes. Puis une chappe de plomb est retombée sur les faits qui ont été volontairement effacés de la mémoire collective. Fallait-il les exhumer aujourd’hui, alors que la Russie se sert du passé prétendument collaborationniste (voire carrément « nazi ») de l’Ukraine pour légitimer son invasion ? Le film a été réalisé avant la guerre. Il aurait, sans doute, gagné à être encore mieux  « contexualisé » pour éviter d’être mal interprété.

By |septembre 14th, 2022|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

2 + cinq =