Don’t Worry Darling

//Don’t Worry Darling

Don’t Worry Darling

Par J.V

Le pitch

La chronique d’une communauté isolée dans le désert californien en plein cœur des années 1950, au sein de laquelle, Alice Chambers (Florence Pugh), une femme au foyer voit sa vie chamboulée…

Ce qu’on en pense

La présence à la Mostra de Venise du  nouveau film d’Olivia Wilde (Perfect) tenait sans doute beaucoup à son casting afriolant (Florence Pugh, Chris Pine, Harry Styles), mais l’esthétique léchée, la reconstitution des années 50 et la mise en scène méritaient d’être soutenues, autant que le sujet : l’émancipation féminine.  Conte moral en forme de thriller paranoïaque (avec composante fantastique à la Black Mirror), le film n’est pas totalement abouti, mais assez original pour valoir le déplacementl. Et Florence Pugh (Les Filles du Docteur March, The Mais, Black Widow)  y est particulièrement à son avantage…

By |septembre 21st, 2022|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

4 × deux =