La Dernière nuit de Lise Brohom

//La Dernière nuit de Lise Brohom

La Dernière nuit de Lise Brohom

Par Ph.D

Le pitch

Campagne danoise, fin du XIXe siècle. Lise (Flora Ophelia Hofman Lindahl), aînée d’une famille luthérienne, se prépare à partir faire des études. C’est la première et la seule de sa nombreuse fratrie à pouvoir échapper au travail de la ferme. Mais, alors que sa mère est sur le point d’accoucher à nouveau, la jeune fille voit sa vie basculer en une nuit…

 

Ce qu’on en pense

Adaptation du roman A Night of Death de Marie Bregendahl (1912). La Dernière nuit de Lise Brohom reconstitue la vie d’une famille luthérienne dans la campagne danoise du XIXe siècle, marquée par les travaux des champs et, pour les femmes, par  l’enfantement d’une nombreuse progéniture. Le film s’ouvre sur un rêve de la jeune héroïne, Lise (Flora Ophelia Hofman Lindahl), qui se voit devenir femme,  mais pourrait être la première de sa famille à échapper à sa condition de bête de somme et de reproductrice.  Sa mère a, en effet,  décidé de l’envoyer à l’école, contre l’avis de son père et de ses grands mères. Un rêve qui se brisera, hélas, sur la dureté des temps…  La grande qualité de la mise en scène de Tea Lindeburg et la beauté de sa jeune actrice, la trés prometteuse Flora Ofelia Hofman Lindahl,  méritaient sans doute mieux que ce scénario linéaire et sans la moindre surprise. Comme l’héroïne, on a le sentiment d’être passé à côté de quelque chose de mieux.

By |septembre 21st, 2022|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quatre × 2 =