Rumba la vie

Rumba la vie

Par J.V

Le pitch

Tony (Franck Dubosc) , la cinquantaine, chauffeur d’autobus scolaire renfermé sur lui-même, vit seul après avoir abandonné femme et enfant vingt ans plus tôt. Bousculé par un malaise cardiaque, il trouve le courage nécessaire pour affronter son passé et s’inscrire incognito dans le cours de danse dirigé par sa fille (Louna Espinosa), qu’il n’a jamais connue, dans le but de la (re)conquérir et de donner un sens à sa vie…

Ce qu’on en pense

Avec  Tout le monde debout, son premier long métrage de réalisateur, Franck Dubosc avait réussi une romcom sur le handicap.  Pas facile !  Pour son deuxième film, il s’attaque aux rapports filiaux avec le même mélange d’humour et de sentiments. Et c’est encore réussi. Le réalisateur s’y dirige dans son rôle de prédilection : le beauf qui cache un grand coeur sous ses dehors répulsifs. Il révèle aussi une actrice dont on suivra le parcours :    Louna Espinosa qui joue sa fille.  La réalisation n’a certes rien de transcendant,  mais le scénario et les dialogues tiennent la route et on apprécie le soin apporté aux seconds rôles (notamment incarnés ici par Jean Pierre Daroussin et Marie Philomène Nga). A l’arrivée :  une très honnête comédie sentimentale de rentrée.

By |décembre 24th, 2022|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

trois + 4 =