Les Cinq diables

// Les Cinq diables

 Les Cinq diables

Par J.V

Le pitch

Vicky (Sally Dramé), petite fille étrange et solitaire, a un don : elle peut sentir et reproduire toutes les odeurs de son choix qu’elle collectionne dans des bocaux étiquetés avec soin. Elle a extrait en secret l’odeur de sa mère, Joanne (Adèle Exarchopoulos) , à qui elle voue un amour fou et exclusif, presque maladif. Un jour Julia (Swala Emati), la soeur de son père, fait irruption dans leur vie. Vicky se lance dans l’élaboration de son odeur. Elle est alors transportée dans des souvenirs obscurs et magiques….

Ce qu’on  en pense

Découverte en 2017 avec Ava, son premier long métrage, Léa Mysius affirme avec Les Cinq diables un indéniable talent  de mise en scène, originale et sensorielle, pour faire passer des sujets difficiles : ici les tourments de l’enfance. Du haut de ses 11 ans la jeune Sally Drame réussit à faire passer une incroyable gamme de sentiments dans un rôle quasi mutique, où elle apparaiît tour à tour menacée et menaçante, face à une Adèle Exarchopoulos dans un de ses premiers rôles de mère. A la frange du film de genre, une œuvre singulière à l’esthétique puissante , dont le chef Opérateur,  Paul Guillhaume, particulièrement impliqué, a co-signé le scénario.

By |décembre 31st, 2022|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

douze − 8 =