Prochainement

/Prochainement

Monaco: Printemps des Arts

Prochainement|

Maere

Par la rédaction

Fondé en 1970, le Printemps des Arts de Monte-Carlo ,rendez-vous obligé des mélomanes de la Côte d’Azur , fête cette année son 40e anniversaire.  Le compositeur et chef d’orchestre Bruno Mantovani qui en a pris la direction artistique en 2021 y propose une programmation qui établit un véritable dialogue entre les œuvres présentées dans une même soirée et revient peu à peu à la vocation pluridisciplinaire du festival. Moyen-Âge et création contemporaine, musiques traditionnelles et jazz : le Printemps des Arts confronte langages, esthétiques, écoles et établit des passerelles entre des musiciens à priori éloignés. Placée sous le thème du « Chant de la Terre« , de Gustav Mahler, l’édition 2024 promet, du 13 mars au 7 avril, une programmation riche et variée avec  25 concerts dont 12 en création mondiale et des cartes blanches à 3 artistes invités : le violoncelliste Henri Demarquette ,  la cheffe Laurence Equilbey et sa formation Insula orchestra et le quatuor Modigliani. En cloture, le 7 avril, Cecilia Bartoli et John Malkovich se livreront à un « Duel de genre » trés attendu.

Grasse : Postcard

Prochainement|

Par la rédaction

Avec Postcard, la célèbre compagnie de danse Système Castafiore offre un florilège exceptionnel de trente-cinq années de créations. Cela fait 35 ans que Système Castafiore, sous la houlette de la chorégraphe Marcia Barcellos et du compositeur Karl Biscuit, parcourt le monde avec ses créations. Magiciens de la lumière et des sons, virtuoses de la vidéo, spécialistes des subterfuges du théâtre à l’Italienne, les deux artistes font surgir, dans chacun de leurs spectacles, d’extraordinaires créatures dans un univers singulier. Leur nouvelle pièce, présentée en première mondiale au Théâtre de Grasse, est l’occasion pour eux de convoquer plusieurs procédés chorégraphiques et scéniques élaborés au fil de leur carrière. Constituée de deux actes, comme les deux faces d’une carte postale, Postcard rassemble les univers, les techniques, les personnages, les imaginaires de leurs précédentes chorégraphies. Conjugués ensemble, ces éléments de choix recomposent une oeuvre à part entière, un précipité exceptionnel de trente-cinq ans d’un geste artistique à nul autre pareil.

 

 

 

Toulon/Nice : Queen Extravaganza

Prochainement|

Par la rédaction

Avec le tribute  Queen Extravaganza, le terme hommage n’est pas usurpé. L’oeuvre de Queen est fidèlement restituée par des musiciens triés sur le volet et adoubés par Roger Taylor et Brian May eux-mêmes. Tous les albums du légendaire quatuor britannique sont joués : du premier avec « Keep Yourself Alive » au posthume Made In Heaven avec « I Was Born to Love You ». Les six musiciens enchaînent tubes de stade « Don’t Stop Me Now », « I Want It All » ou « I Want to Break Free », ainsi que des titres plus rock ‘n’ roll comme « Crazy Little Thing Called Love » ou « Keep Yourself Alive ». Le  guitariste Nick Radcliffe joue à la note près les solos de Brian May, le claviériste Darren Reeves fait virevolter ses doigts,  la section rythmique composée de François-Olivier Doyon et George Farrar est métronomique. Pour faire honneur à Freddie Mercury, deux chanteurs se succèdent :  Alirio Netto s’occupe des titres plus rock ‘n’ roll alors que Gareth Taylor se charge des parties plus opératiques. Les deux frontmen se retrouvent également sur « Bohemian Rhapsody » ou « Radio Gaga ». Queen Extravanganza offre un show millimétré qui ravira  les plus anciens fans de Queen comme les nouveaux convertis.

Pour le concert de Nice, Inout et le Palais Nikaia vous font gagner des places. Envoyez votre participation à inoutcotedazur@gmail.com (2 invitations par personne après tirage au sort).

 

 

Antibes : Madame Butterfly

Prochainement|

Par la rédaction

Madame Butterfly est l’un des derniers opéras de Puccini, une sorte de pont entre La Bohème et Turandot, entre la simple histoire d’amour impossible à cause de la maladie et la tyrannique impératrice qui aime malgré elle. Dans Madame Butterfly, pas de maladie ou d’excès de pouvoir mais un vrai conflit de cultures, un choc de civilisations. Que l’envahissement américain soit celui de la fin du XIXe siècle, époque à laquelle Puccini situe son opéra, ou quand le conflit devient terrifiant (1941-1945), l’histoire est la même : un officier américain vainqueur face à une jeune Japonaise fascinée par l’homme, sa prestance, sa victoire et prête à tout sacrifier à son bonheur interdit. « J’ai préféré choisir le Nagasaki d’août 45, après la bombe A, à celui d’après les coups de canon du cuirassé Abraham Lincoln. Les tensions sont plus fortes, le drame plus extrême, le folklore moins présent » indique Daniel Benoin dont c’est l’une des plus célèbres mises en scène. Avec le Chœur de l’Opéra et l’Orchestre Philharmonique de Nice. 

Nice : Opéra 2023-24

Prochainement|

Par la rédaction

Coup de jeune confirmé sur l’Opéra de Nice !  Le nouveau directeur , Bertrand Rossi continue de sérieusement dépoussiérer l’institution, avec des rendez-vous originaux (des afterwork jazz, un escape game, un bal carnavalesque, des ciné concerts…) et une ouverture à tous les publics, y compris les plus jeunes via des rendez-vous spéciaux comme « Viens avec ton doudou » pour les 0-8 ans ou « Viens avec ton smartphone » pour les 9-15 ans . Le jazz,  le théâtre,  le hip hop et même le sport ont désormais droit de cité à l’opéra,   tandis que la saison symphonique met en avant les talents de l’Orchestre Philharmonique de Nice avec Lionel Bringuier pour le conduireLa saison 2023/2024 de l’Opéra Nice Côte d’Azur sera placée sous le signe de la culture et du sport, avec une programmation spécifique dédiée. En préambule, un festival de break dance – nouvelle discipline olympique aux J.O. de Paris 2024 – et de hip hop  fera l’ ouverture de saison avec Dee Nasty aux platines. Puis l’opéra célèbrera la Coupe du Monde de Rugby lors de sa « Réunion de famille« , événement désormais emblématique de notre ouverture de saison. L’institution se déplacera ensuite hors les murs, avec notamment un Afterwork spécial break dance au Musée National du Sport, où nombre d’autres rencontres étonnantes seront organisées au fil de la saison. Une nouvelle production événement, L’Olympiade des Olympiades, pasticciode plusieurs compositeurs d’après Métastase, en partenariat avec le Musée National du Sport et l’Université Côte d’Azur, dirigée par Jean-Christophe Spinosi et mise en scène par Eric Oberdorff, avec le Chœur et l’Orchestre Philharmonique de Nice et l’Ensemble Matheus, sera l’un des points d’orgue de cette échappée lyrique et sportive.  Voir ici le calendrier complet de la saison , le programme des opéras , celui des concerts, des ballets  et des autres spectacles . 

Scène 55 : Saison 23/24

Prochainement|

Par la rédaction

Directeur artistique et responsable de la programmation de la Scène 55, René Corbier a présenté le programme de la saison 2023-2024. Une cinquantaine de spectacles qui correspondent, par leur diversité et leur richesse, au label Scène d’Intérêt National du site mouginois,  qui a fêté en 2022 son 5e anniversaire et a définitivement trouvé sa place aux côtés des grandes institutions culturelles du département des Alpes Maritime . A l’affiche, du 29 septembre 2022 au 1er juin 2023 :  de la danse en ouverture avec Tutu de Philippe Lafeuille, Petrouchka d’Emilie Lalande,  ; du théâtre avec La Légende du Saint Buveur, Carole Bouquet en Bérénice, Angèle de Marcel Pagnol, La Délicatesse de David Foenkinos, Caligula par la Cie des Perspectives ;  de la musique avec Frédéric Viale jouant Astor Piazzola, François Morel dans son tour de chant, la pianiste Shani Diluca, André Manoukian en duo ;   du cirque avec la Cie La Bête à 4, des marionnettes avec la Cie ArketalDe quoi satisfaire tous les publics.