Spectacles

/Spectacles

Toulon : Benjy Dotti

Spectacles|

Benjy Dotti caricature à la manière d’un late show à l’américaine, l’actu, les peoples, les politiques… 
Performance live, grand moments de Music-Hall, détournements vidéo sont au programme de cet artiste et tout ceci “En toute simplicité et avec quelques accessoires” 

Le Saviez-vous ? 
Parrainé par Jean-Marie Bigard, dont il assure les  premières parties, sur des textes de Pascal Argence (Anne Roumanoff, Raphael Mezhari…) et Jerôme Leleu, Benjy Dotti que vous avez entendu sur Rire et Chansons, vu de nombreuses fois à la TV (TPMP, Le Grand Journal, Les Grands Du Rire…), présente son nouveau spectacle : The Comic Late Show  Un talk show à l’américaine, mais sans les américains…et sans budget. A découvrir à l’Omega Live le vendredi 22 février.

Nice: Fred Wesley

Spectacles|

Né en 1943 en Géorgie, Fred Wesley grandit en Alabama. Il commence sa carrière en tant que tromboniste d’Ike et Tina Turner. Plus tard, il devient directeur musical, arrangeur, tromboniste et compositeur principal de James Brown (de 1968 à 1975). Par la suite, il joue avec Parliament ,  Funkadelic et Bootsy’s Rubber Band. Avec James Brown, Fred Wesley contribua par ses audacieux solos à définir le funk. En s’associant à George Clinton et Bootsy Collins, il joue encore un rôle clé dans le développement du genre. Depuis,  Wesley  a encore collaboré avec Janet Jackson (“That’s The Way Love Goes”) et Nas (“Nastradamus”). Aujourd’hui, il joue et enregistre avec son propre groupe de jazz-funk The New JB’s. C’est avec lui qu’il se produira le 27 février au Forum Nice Nord pour un concert qui s’annonce funkyssime.

Grasse : Système Castafiore

Spectacles|

Depuis 1989, le binôme formé par la Brésilienne Marcia Barcellos et le Français Karl Biscuit est l’un des plus créatifs de la danse contemporaine. Ces anciens élèves de l’Américain Alwin Nikolaïs au Centre National de Danse d’Angers sont d’inlassables chercheurs qui transforment les spectateurs de leurs pièces en voyageurs de l’imaginaire. Décapants, drôles, poétiques, leurs spectacles ne passent jamais inaperçus et entrelacent, de façon singulière, danse, images sophistiquées et installation sonore. Pour cette nouvelle pièce créée en résidence au Théâtre de Grasse et intitulée Anthologie du cauchemar, cinq danseurs évoluent sur fond de projections d’images animées venant parfois contaminer l’espace réel du plateau, comme ces rêves qui paraissent véritables aux franges du sommeil. En un florilège de saynètes qui ont trait autant à la fantasmagorie des rêves qu’à leurs modalités d’interprétation, la danse se déploie au cœur d’un flot d’images surréalistes et fantastiques. Comme pour rappeler que les songes ne sont qu’une pirouette de l’esprit, la manifestation de notre irrépressible besoin de consolation devant l’absurdité du monde et de l’existence même…

Antibes : Le Fils

Spectacles|

On est trop sérieux quand on a 17 ans. Nicolas (Rod Paradot) , en tout cas, semble avoir du mal à vivre son jeune âge. Il n’est plus cet enfant lumineux qui souriait tout le temps. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi sèche-t-il les cours ? Panique à bord : sa mère, dépassée par les événements, ne sait plus quoi faire. Et quand Nicolas demande à vivre chez son père (Stephane Freiss) , ce dernier tente tout pour le sauver de son mal-être et lui redonner le goût de vivre. Mais peut-on vraiment sauver quelqu’un contre soi-même et autre que soi-même ?  “L’épreuve des parents tient précisément au fait que ces questions ne trouvent pas de réponses, or il n’y a rien de plus douloureux que de voir souffrir une personne aimée sans pouvoir l’aider, note Florian  Zeller. Je voulais, à travers cette pièce, me rapprocher de ce moment où quelque chose se déchire : l’enfant que nous avons élevé cesse d’être celui que nous connaissions, pour devenir un être autonome, inquiétant et qui nous échappe. Cette pièce raconte l’histoire d’un père qui tente de sauver son fils, mais qui n’y parvient pas“.  Succès théâtral de l’année 2018,  Le Fils  sera présenté à Anthéa Antibes les 26 , 27 et 28 février. 

Antibes: Le Château

Spectacles|

Avec le diptyque Faust/La Religieuse, le Collectif 8  ( Paulo Correia, Gaële Boghossian, Mélissa Prat, Damien Remy)  était remonté aux sources de notre mémoire collective en explorant le rapport entre la construction humaine de Dieu. Avec Le Château, adapté de Kafka,  il explore les méandres de notre société et ses origines. Qui est Klamm, cet être inaccessible invisible que cherche à atteindre K., sinon un être divin qui apporterait toutes les réponses que le héros cherche désespérément ? Qui sont ces fonctionnaires, apôtres dévoués d’une invisible autorité ? À partir de l’oeuvre complexe et inachevée de Kafka, la pièce explore une société déshumanisée où les individus sont interchangeables face à leurs fonctions immuables et sacrées…

 

Sanary : Shoeshiners Band

Spectacles|

L’orchestre des Shoeshiners (Alice Martinez chant, Sylvain Avazeri trompette, Ezequiel Celada saxo, Olivier Lalauze guitare,  Gabriel Manzaneque, banjo, Stephane Richard batterie) naît de la volonté de la jeune génération du jazz de renouer avec les racines de cette musique et ses liens viscéraux avec la danse. Cette danse, c’est le lindy hop, qu’on dansait au Savoy Ballroom et dans les rues d’Harlem. La musique c’est du swing, celui de Count Basie, de Jimmie Lunceford,de Chick Webb… Celui qui vous met irrésistiblement le sourire aux lèvres et la joie au coeur.  Dynamique et enjoué, cet orchestre ne peut vous donner qu’une envie: vous lever de vos sièges pour danser.

 

Antibes: Francis Huster

Spectacles|

Avec sa passion et son engagement, Francis Huster ravive la mémoire de Molière, dont il brosse les aspects de son incroyable vie : du rire aux larmes, de la légende à la déchéance, de la révolte à la trahison, de l’amour à la haine, du triomphe à la ruine, de la passion à l’abandon, de la victoire à l’échec, de la lumière à la mort.  De 1622 à 1673, en un demi-siècle, Jean-Baptiste Poquelin est entré dans l’histoire parce qu’au-delà de l’artiste il aura été un homme libre. Qui a osé défier tous les pouvoirs, qui n’a jamais trahi ses valeurs de dignité et de tendresse humaine, qui a sublimé son art de comédien qui fut tout simplement un homme de parole, de vérité et d’amour. “J’aime profondément la France, ses valeurs, et la France, c’est Molière, affirme l’acteur. Son courage, sa liberté, son exigence de vérité. Molière, ce n’est pas un vieux con à moustaches, les théâtres, les décors : c’est un mec qui est tombé par hasard dans un univers totalement étranger à toute sa famille, et qui s’en est sorti tout seul, avec génie“. A vérifier le lundi 25 février à Anthéa Antibes.

 

 

Sanary : La Bajon

Spectacles|

 Vrai ou faux ? La Bajon est intégralement remboursée par la Sécurité Sociale. Tous les Grands de ce monde consultent La Bajon avant d’agir pour le bien de l’Humanité. La Bajon est inscrite au patrimoine de l’Unesco. La Bajon ne mourra jamais, Dieu ne le permettra pas. La Bajon estime que ce petit préambule devrait vous suffire pour venir l’applaudir… Seule la dernière affirmation est vraie. Repérée sur Youtube et issue du Jamel Comedy Club, Anne Sophie Bajon, dont les saillies politiques la font comparer à Coluche,  sera le mardi 26 février sur la scène du théâtre Galli à Sanary.

 

Saint Raphaël : Les deux Frères et les Lions

Spectacles|

 

Les deux frères et les lions  de Hedi Tillette de Clermont Tonnerre  dresse le portrait de deux frères jumeaux (Hedi Tillette de Clermont Tonnerre et Vincent Debost) issus d’un milieu défavorisé qui vont devenir, à la fin du XXe siècle, l’une des plus grosses fortunes de Grande-Bretagne. Alors qu’ils ont triomphé de tout, ces deux milliardaires installés dans le paradis fiscal que sont les îles anglo-normandes de Brecqhou, rencontreront cependant de grandes difficultés à faire hériter leurs filles respectives. C’est l’histoire du capitalisme qui se raconte sous nos yeux à travers le destin exceptionnel de ces deux gamins stigmatisés devenus des monstres du business. Pamphlet assassin, documentaire politique, cluedo social… Ovni théâtral à coup sûr, Les deux Frères et les Lions a été salué par un immense coup de cœur du public au Festival d’Avignon 2015.