Spectacles

/Spectacles

Nice : Soprano

Spectacles|

Mais jusqu’où ira Soprano ? Après avoir écoulé 800 000 exemplaires de son dernier album « L’Everest » et vendu plus de 700 000 billets de concert pour ce qui fut la plus grosse tournée française de 2017, le rappeur marseillais  casse encore la baraque avec son nouvel album, Phoenix, et la tournée qui lui est consacrée. Le « Phoenix Tour » passe par Nikaia Nice  le 14 décembre et, comme partout, c’est complet depuis longtemps.

Antibes : Slava’s Snowshow

Spectacles|

C’est noël avant l’heure à Anthéa Antibes avec le  Slava’s Snowshow. Depuis un quart de siècle, le spectacle créé par le légendaire clown-poète russe Slava Polunin émerveille les foules dans le monde entier. Six millions de spectateurs l’ont vu de Saint-Pétersbourg (où Slava dirige le Cirque d’État depuis 2013) à Pékin, en passant par Broadway et Monaco le Grimaldi Forum accueillait la troupe, l’an dernier pour quatre représentations mémorables. Le Slava’s Snowshow est un spectacle de clowns à nul autre pareil, mêlant pantomime, musique, humour, poésie et…effets spéciaux démentiels! À chaque représentation, Assissaï, le clown jaune créé par Slava, et ses compères en manteau vert et chapka en bataille recouvrent la salle d’une toile d’araignée géante (10000 spectateurs peuvent se retrouver pris dans ses filets), balancent des ballons multicolores géants jusqu’au plafond, font éclater 100000 bulles de savon et déclenchent une tempête de blizzard qui recouvre les premiers rangs de confettis en papiers, sur l’air de Carmina Burana. Un spectacle vraiment canon (à neige) !

A partir de la deuxième représentation, il suffit de suivre, dans les rues, le chemin tracé par les bouts de papiers blancs pour trouver la salle.Les préposés au nettoyage mettent des années à évacuer les confettis: «Généralement, le dernier tombe sur un chef d’orchestre ou un chanteur de variété, la semaine avant qu’on revienne» se marre Vanya Polunin, le fils de Slava qui fait partie de la troupe des «verts» depuis l’âge de 7 ans et remplace parfois son ami Artem, dans le rôle envié du «jaune». En passant derrière la scène, après le show, on est surpris de la modicité de la machinerie mise en œuvre pour créer ces effets hollywoodiens.C’est la magie du Slava’s Snowshow: jamais la scénographie ne se fait au détriment de la poésie burlesque qui se dégage du jeu des clowns. La musique (classique et electro) et les éclairages (superbes) font le reste. On se croirait dans un dessin animé !.

Toulon : Zingaro

Spectacles|

(Photo Marion Tubiana)

Quand les chevaux deviennent les acteurs de leur propre spectacle, c’est tout à coup une magie nouvelle, imprévue, qui surgit. Pour Ex Anima qu’il présente comme son ultime spectacle, Bartabas laisse tout l’espace à l’animal qui prend, seul, la lumière. Il en résulte des scènes à la beauté soufflante, telles ces colombes qui se posent, une à une, sur le dos d’un irish cob. Jamais, peut être, l’artiste n’avait atteint un tel sens de l’épure. Sur une musique puissamment animiste, il célèbre les chevaux avec une tendresse infinie et en révèle la beauté sous mille facettes. Auréolé de son mystère, le cheval apparaît sous un jour à la fois poétique et à certains égards, proche de l’humain auquel il tend un déroutant miroir. Pour recevoir  ce spectacle de théâtre équestre du cirque Zingaro, Châteauvallon se délocalise sous chapiteau sur les plages du Mourillon pour une vingtaine de représentations.

 

Nice : Cirque Eloize

Spectacles|

Au cours des 24 dernières années, Cirque Éloize a parcouru la planète entière avec ses 11 spectacles et  ses centaines d’événements. Quelques 3 millions de spectateurs dans une cinquantaine de pays ont été charmés par l’originalité, l’intimité,l’énergie et la poésie  du Cirque. Pour cette nouvelle création, intitulée Saloon,  Cirque Éloize s’inspire du riche héritage du Far West.  Imaginez: l’Amérique est en pleine construction. Le chemin de fer se développe. Une ville s’anime, le Saloon ouvre ses portes. Lieu de rassemblement et de rencontres, le Saloon devient théâtre de toutes les histoires.  L’énergie contagieuse de la musique folk donne le ton à une comédie acrobatique qui entraîne les spectateurs dans une course folle. Un spectacle au rythme effréné pour deux représentations à Nikaïa Nice. 

Le Cannet : Laura Laune

Spectacles|

Le diable est une gentille petite fille et elle a pour nom Laura Laune. La jeune humoriste à l’air ingénu,  connue pour proférer les pires horreurs avec la plus grande innocence, se produira samedi 14 décembre à La Palestre et on peut évidemment craindre le pire… Ou le meilleur si on aime l’humour noir. Attention  : Spectacle interdit aux moins de 14 ans.

Châteauvallon : La Fin de l’homme rouge

Spectacles|

(Photo Nicolas Martinez)

Il y a celui pour qui la liberté « c’est l’odeur d’une saucisse bien grasse ». Celle qui a grandi au Goulag où elle a vu sa mère disparaître. Celle dont le mari a été irradié après la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Ou encore l’ancien membre du parti communiste qui a appelé son fils Octobre en hommage à la Révolution. Dans La fin de l’homme rouge, Svetlana Alexievitch donne la parole à des hommes et des femmes croisés au cours des quarante années qu’elle a passé à parcourir l’URSS – puis, à partir de 1991, les restes de cet « empire ». Ces témoignages souvent bouleversants sur l’échec d’une utopie biaisée dès le départ, Emmanuel Meirieu les restitue dans ce spectacle sobre et puissant porté par des comédiens impeccables : d’Evelyne Didi à André Wilms, en passant par Anouk Grinberg, Jérôme Kircher ou Xavier Gallais. Une création du théâtre de La Criée à Marseille pour deux représentations à Châteauvallon.

Antibes: Girls and Boys

Spectacles|

Seule en scène, autour d’une table encombrée des restes d’un dîner, une femme encore jeune se raconte et, dans un premier temps, ce qu’elle dit de la vie conjugale et familiale est très drôle : la rencontre impromptue avec son futur mari, l’installation, la naissance de deux enfants, les travaux et les jours d’une famille ordinaire. Le mari encourage sa femme dans sa carrière et celle-ci devient brillante tandis que la sienne périclite. C’est alors que les choses commencent à mal tourner et que la comédie légère se change en tragédie… Mise en scène par Mélanie Leray, Constance Dollé porte avec force et précision la dernière pièce du Britannique Dennis Kelly.

 

Vence: les Hurluburlesques

Spectacles|

Du 13 au 29 décembre, le rire, l’humour, l’originalité, la créative vont résonner sous le chapiteau du Grand-Jardin. Vence accueille, le deuxième Festival des Mammifères Marrants. Une programmation familiale au sens noble du terme qui rassemble toutes les générations car le rire n’a ni âge ni nationalités. Spectacles clownesques, burlesques, visuels et musicaux sans paroles ou presque. Pour petits et grands enfants à partir de 3 ans.

Inout vous fait gagner des places pour les Hurluburlesques : faites votre demande à inoutcotedazur@gmail.com (2 places par personne après tirage au sort pour les spectacles du 13 et du 21 décembre)

Puget sur Argens : Cocoon

Spectacles|

EN PRESQUE 15 ANS, COCOON S’EST PAISIBLEMENT INSTALLÉ DANS LE PAYSAGE FRANÇAIS. INFLUENCE RECONNUE SUR TOUTE UNE SCÈNE POP-FOLK, HABITUÉ DES BO DE FILMS OU DE PUBLICITÉS, MÉDAILLÉ DE MULTIPLES DISQUE D’OR ET DE PLATINE, LE GROUPE FONDÉ PAR MARK DAUMAIL SORT SON QUATRIÈME ALBUM, WOODFIRE. ALBUM POUR LEQUEL IL BOUSCULE SES HABITUDES, PARTAGE L’ÉCRITURE DES TEXTES, INCLUT DES SONORITÉS QU’IL N’AURAIT PAS ENVISAGE IL Y A QUELQUES ANNÉES.

Nice : Sonia Belskaya

Spectacles|

Dans un décor évoquant la cuisine de son enfance soviétique, où se partagent les secrets de famille, les confidences et les révélations nocturnes, où se font et défont les couples et les amitiés, où le temps s’arrête le temps d’un thé noir, là, dans cette cuisine, se dit peut-être l’essentiel pour Sonia Belskaya. J’ai rêvé d’un cafard, sa première pièce, est un voyage dans le souvenir, sous la forme d’une confidence, dans les recoins de l’héritage familial, les légendes personnelles, les souvenirs fondateurs et les secrets inavoués, qui font ce que nous sommes, ce qu’on pense être, ce en quoi nous croyons.. Sonia Belskaya porte son premier texte au plateau et nous fait parcourir la Grande Histoire par le prisme du souvenir et d’histoires personnelles. Un vrai talent d’écriture dramatique transposée au plateau avec sincérité pour le TNN.

Sanary : Cirque sur glace

Spectacles|

Le cirque national russe sur glace est un spectacle étonnant.  Les artistes qui composent cette troupe combinent tradition et innovation au rythme des musiques traditionnelles et des tendances du nouveau cirque pour un public toujours plus exigeant. Les spectateurs attendent en effet des performances avec des cascades incroyables, des acrobaties de haut niveau, des histoires imaginaires avec des effets spéciaux et magiques dans des paysages insolites en liaison avec tous les arts du cirque. Ces artistes virtuoses évoluent sans bruit sur une glace synthétique aux possibilités infinies. Dans leur nouveau spectacle, intitulé Triumph, offrent un subtil assortiment de numéros se situant entre le spectacle acrobatique, le monde fascinant du cirque et la féerie d’un gala de danse. Pour deux représentations à Galli.

 

Vallauris : Signé Dumas

Spectacles|

En 1848, Alexandre Dumas est à son apogée. Il travaille avec son fidèle collaborateur, Auguste Maquet. Ils forment ensemble le recto et le verso des pages qui passionnent les lecteurs du monde entier… Pourtant, quand éclate une querelle entre les deux hommes, une question cruciale se pose : quelle est la part exacte de l’un et de l’autre dans cette grande réussite ? Lequel des deux est le père de d’Artagnan et de Monte-Cristo ? Et si c’est Dumas qui signe, jusqu’où Maquet peut-il, lui aussi, prétendre être l’auteur de ses oeuvres ? Xavier Lemaire, acteur colosse, incarne à s’y méprendre le colérique, narcissique et orgueilleux Dumas. Mais le rôle de sa plume qu’incarne admirablement Davy Sardou, est bien plus subtil et, littérairement, historiquement, intéressant. Pour (re)découvrir en s’amusant les coulisses de nos chef-d’oeuvres et des pages oubliées de l’Histoire de France…

Grasse : Kheiron

Spectacles|

On l’a découvert sur le petit écran, aux côtés de Kyan Khojandi dans la série humoristique Bref, puis dans les salles obscures dans Nous trois ou rien et Mauvaises Herbes, des films qu’il a écrits et réalisés. Avec 60 minutes avec Kheiron, ce touche-à-tout artistique propose au public une heure de haute voltige qui ne ressemble à aucune autre. Car pour son nouveau spectacle, l’humoriste puise dans ce qu’il sait faire de mieux : l’improvisation… totale ! Sur une scène à 180 degrés, Kheiron joue la carte de l’interactivité avec le public, poussée ici à son maximum. Qui est célibataire ? Qui est actif ? Qui est mineur ? À chaque réponse, les vannes et les sujets (puisés dans ses trois heures de sketchs déjà écrits ou joués) fusent, et on jubile. Maître de la répartie et de la punchline acide, Kheiron ne nous livre pas un show mais bien une véritable leçon de stand-up, drôle, ultra-rythmée, généreuse, impertinente. 60 minutes totalement uniques !

Cannes : Festival de danse

Spectacles|

Du 29 novembre au 15 décembre, le festival de danse de Cannes investit le Palais des festivals et un certain nombre d’autres lieux, à Cannes et en dehors,  avec un programme d’une grande richesse cette année encore. A l’affiche : Le Béjart Ballet Lausanne, Noé Soulier, Kubilaï Khan Investigations, Jeune Ballet Rosella Hightower, Sao Paulo Dance Company, Ballet Stanislavski, Cie Didascali et Marion Levy, Olivia Grandville, James Sewell Ballet, Difé Kako Chantal Loial, Sasha Waltz & guests, Cie F/Arthur Perole, Josette Baïz, Raphaël Cottin et Jean Guizerix, Cie Humaine Eric Oberdorff, Cie Yeah Yellow, Cie S’Poart Mickaël Le Mer, 3e Plateforme Studiotrade, Ballet de l’opéra national du Rhin, Cie Amala Dianor, Christian Rizzo, Marie Agnès Gillot et  Andrès Marin.

Antibes : Feydeau

Spectacles|

De Peer Gynt d’Ibsen, son premier spectacle, à La Cerisaie de Tchekhov et à l’Urfaust de Goethe, Gilles Bouillon  traite les  classiques  comme s’il s’agissait d’oeuvres contemporaines et fait  en sorte qu’elles parlent d’aujourd’hui à un public d’aujourd’hui. Avec Dormez, je le veux et Mais n’te promène donc pas toute nue,  Feydeau est modernisé de la même manière. Justin, le domestique de Dormez, je le veux !, hypnotise son patron célibataire et inverse les rôles : il se fait servir et fume ses cigares. Mais un projet de mariage pourrait bien mettre à mal ce curieux couple maître-esclave… Quant à Clarisse, l’héroïne de Mais n’te promène donc pas toute nue, elle a décidé de bousculer les conventions bourgeoises dont son parlementaire de mari est pétri jusqu’au ridicule.  “J’aime entendre rire une salle de théâtre, affirme le metteur en scène.  J’ai toujours été sensible à la façon dont le théâtre s’empare des éclats et des excès de la farce. Entre le fou-rire et le chaos” .