Spectacles

/Spectacles

Hyères : Faveurs de printemps

Spectacles|

Après deux annulations consécutives en 2020 (avril et octobre), le festival  de folk et de pop Faveurs de printemps revient à Hyères avec une édition 2021 entièrement en ligne. Pendant trois semaines du 16 au 30 avril, chaque vendredi (16, 23 et 30 avril), un plateau de deux artistes se produira sur la scène du  Théâtre Denis et de l’ Église anglicane  et la captation de leur prestation sera diffusée en  streaming payant (5 euros). Au programme de ces “live dans votre salon” : Violet Arnold/Queen of the Meadow (le 16 avril), Tristen/La Féline (le 23 avril) et Crumble Factory/The Feather (le 30 avril).

 

Netflix : Rois du Stand-Up

Spectacles|

Par Phil Inout

Ils seront sans doute parmi les premiers à remonter sur scène, mais en attendant les humoristes nous manquent. Heureusement, à défaut de pouvoir les applaudir en live, on peut (re)voir leurs spectacles en streaming sur les plateformes. Netflix est  celle qui a le plus investi dans le genre. Les rois et reines du stand-up y ont leur rond de serviette. A commencer par…

Gad Elmaleh : venu roder sa prochaine tournée à Monaco cet hiver, Gad est attendu à Nice et Antibes dans les prochains mois. D’ici là il raconte son expérience américaine à un public Montrealais ravi dans cette captation datée de 2017 de Gad Elmaleh part en live.

Blanche Gardin : nouvelle étoile du stand up, Blanche Gardin dissèque les relations hommes-femmes avec le scalpel d’ un médecin légiste, sans jamais se départir de son air innocent, ni changer ses tenues de mémères. Netflix propose déjà ses trois premiers spectacles : Avec moi ce soir, Je parle toute seule et Bonne nuit Blanche. Oreilles chastes s’abstenir.

Fary : Encore un nouveau venu qui fait des étincelles. L’élégance de son humour n’a d’égal que celle de ses coiffures et de ses tenues. Un vrai dandy de la vanne, qui se (la) raconte dans Fary is the New Black et Hexagone.

Ricky Gervais: L’humoriste anglais est partout sur Netflix. Cinéma (Mytho-Man, Special Correspondents…), séries (Afterlife, Derek…) et bien sûr spectacles, avec son dernier show hilarant,  Humanity. Un concentré de punchlines sur le vieillissement ou la célébrité, dans lequel il ne s’épargne pas.

Danny Boon : le succès phénoménal de ses films depuis les Ch’tis n’a pas fait oublier au comique nordiste d’où il vient. Son retour au stand-up en 2018 avec Dany Boon des Hauts de France a fait un tabac.

Thomas VDB: dernier arrivé sur la plateforme, Thomas VDB doit sans doute cet honneur au succès de ses chroniques sur France Inter. Attendu sur scène dans notre région avec un nouveau show à la levée des mesures sanitaires,   son avant dernier spectacle intitulé Bon Chienchien, permet de vérifier que c’est aussi un authentique showman. Même si, à la fin,  on n’a toujours pas la réponse à la question centrale : “Qui c’est l’pépère?”.

A voir aussi : Baptiste Lecaplain, Malik Bentalha, Fadily Camara, Louis CK… 

Jean-Louis Aubert en livestream

Spectacles|

Après la furia des concerts avec les Insus, la tournée acoustique et le  « SOLO TOUR »,  où il était accompagné d’hologrammes,  Jean-Louis Aubert devait repartir en tournée au printemps et à l’été 2020 avec son nouvel album (Du Bonheur). Retardée par le Covid-19, la tournée a été  décalée au printemps 2021. Après un nouveau report, le concert de  Nikaia Nice est désormais prévu le 20 octobre. D’ici là, Aubert donne rendez-vous à ses fans sur sa page Facebook où il poste régulièrement des vidéos et en ligne le 12 avril, jour de son 66e anniversaire, pour un livestream payant. Intitulé Stream In the Night, le show promet d’être spectaculaire avec l’utilisation d’écrans de réalité virtuelle.

Monaco : Reporté

Spectacles|

Créé sous l’impulsion de la talentueuse DJ et productrice française Missill, figure-clé de la scène breakbeat hexagonale, O’Sisters est l’incarnation du  « Girl Power » international. La réunion d’artistes féminines et engagées qui scandent haut et fort un message positif d’émancipation, d’unité et de solidarité aux femmes du monde entier. Apprêtées de rayures blanches et noires totalement psychédéliques, O’Sisters est un parfait mélange de sonorités électroniques, de percussions traditionnelles et de voix envoûtantes. Un show mêlant électro, soul, funk et world, extrêmement visuel prévu en Thursday Live Session le 15 avril au Grimaldi Forum de Monaco, mais hélas reporté à une date ultérieure en raison de la crise sanitaire. 

 

Amazon Prime : Rock en stock

Spectacles|

Par Phil Inout

De toutes les plateformes de streaming, Amazon Prime Video est probablement celle qui offre le plus de contenus musicaux. Les amateurs de rock sevrés de concerts depuis le début de la pandémie de Covid y trouveront forcément de quoi étancher leur soif de décibels. Voici une sélection de concerts filmés,  à voir en streaming sur Prime avec la barre de son  sur 11 (et les sous titres anglais pour afficher les paroles des chansons) :

Aerosmith,  Donington 2014 : un live incontournable du groupe de Steven Tyler et Joe Perry,  trés bien filmé et avec un excellent son. Bien meilleur que la version qui traîne sur Youtube

Alice Cooper, live at Montreux : en juillet 2005, le Coop’ toujours bien en voix faisait son numéro de cirque au Festival de Montreux. Les hits, le maquillage, le haut de forme, la cravache, les béquilles, la camisole, les vierges sacrifiées… Tout y est  !  Et le groupe déchire.

Jeff Beck, live at  Ronnie Scott’s : Filmé en résidence dans un club de jazz londonien aussi minuscule que réputé Jeff Beck donne le meilleur de son jeu de guitare stratosphérique devant un parterre de connaisseurs, dont un certain Jimmy Page, visiblement aux anges.

The Who, Isle of Wight 2004 : de retour au festival de l’ile de Wight,  où ils avaient fait sensation en jouant pour la première fois Tommy, leur fameux opéra rock, les Who de Pete Townshend et Roger Daltrey alignent leurs tubes avec une détermination sans faille et un trés GROS SON.

Rolling Stones, Sweet Summer Sun : autre retour, celui des Stones à Hyde Park pour un concert musicalement  bien meilleur (même si moins chargé d’émotion) que celui de 1969, au lendemain de la mort de Brian Jones.

Deep Purple, Perfect Strangers Tour: En 1984, le groupe original se réunissait pour la dernière fois autour de Richie Blackmore pour un nouvel album (Perfect Strangers) et une tournée qu’il ne fallait pas rater. L’image date un peu (format VHS) mais la musique pas.

Bad Co at Wembley: Bad Company fut un des premiers “super groupes” des années 70, né de la fusion de Free, de Mott the Hoople et de King Crimson. Séparés après une carrière météorique et essentiellement américaine,  peu ont eu la chance de les voir en live dans notre pays. D’où l’intéret de ce concert de reformation, où Paul Rodgers et ses hommes revisitent leurs vieux rocks inusables pour le plus grand bonheur du public de Wembley.

Steven Wilson Home Invasion : en 2018, le secret le mieux gardé du rock anglais jouait pour une fois l’ouverture avec une tournée très ambitieuse,  en support de l’album To The Bone. Excellente manière de découvrir la musique de Steven Wilson.

Toto, live in Poland : en 2013, Toto fêtait son 35e anniversaire avec une tournée mondiale sold out qui passait par la Pologne,  où le show a été filmé. Des tubes comme s’il en pleuvait.

George Thorogood at Montreux : le guitariste américain, spécialiste du boogie et du bottleneck,  enflamme la scène du  Montreux Jazz Festival avec ses Destroyers et sa Gibson demi caisse. Un des nombreux concerts filmés du MJF disponibles sur Prime (Patti Smith, Santana, ZZ Top, Deep Purple, Phil Collins, Alanis Morissette, Moody Blues, Ray Charles…)

 

Nice: La Dame blanche

Spectacles|

Annulées en raison de la prolongation des mesures de fermeture sanitaire liées au Covid-19, les représentations de La Dame blanche à l’opéra de Nice ont été remplacées par la diffusion de la captation vidéo du spectacle, disponible gratuitement,  sur la chaîne Youtube de l’opéra (cliquez sur l’image pour y accéder directement)… 

Comme beaucoup de compositeurs du début du XIXe siècle, François-Adrien  Boieldieu est allé chercher chez Walter Scott l’intrigue de sa Dame blanche, l’un des opéras comiques les plus populaires de l’histoire – ce fut en effet le premier à réussir à dépasser la barre symbolique des 1000 représentations ! Il faut dire que le compositeur rouennais y avait mis tous les ingrédients du succès : une histoire pleine de rebondissements dans une Écosse peuplée d’intrigants, d’amoureux, de vieux châteaux et de (faux) fantômes, le tout servi par la musique la plus inventive qui soit. Même Rossini fut séduit !  Avec ses airs tour à tour virtuoses et lyriques, tendres ou envolés, La Dame blanche est un peu la quintessence des goûts de l’époque, mêlant avec génie le romantisme noir et le belcanto le plus pur. Après de mémorables Frasquita dans Carmen et Anne Truelove dans The Rake’s Progress , Amélie Robins revient à Nice dans le merveilleux rôle d’Anna, aux côtés du grand ténor rossinien Patrick Kabongo qui fera ses débuts en Georges Brown. À la direction musicale, Alexandra Cravero, l’une des encore trop rares cheffes d’orchestre françaises.

 

Monaco : Coppél-I.A.

Spectacles|

Par Ph.D

Pour sa saison de printemps, Les Ballets de Monte-Carlo remontent sur la scène du Grimaldi Forum et poursuivent leur série de spectacles consacrés à Jean-Christophe Maillot. Coppél-i.A. nous projette dans un futur proche où deux jeunes amants, Frantz et Swanilda, découvrent l’amour charnel alors que leur société exige toujours plus de conformisme. Au moment où l’érotisme fait irruption dans leur vie, un être artificiel vient bousculer leurs certitudes et remettre en cause ce qu’ils croyaient savoir de l’amour. Le partenaire idéal est-il l’être de chair que l’on connaît depuis toujours ou l’être abstrait qui interroge notre appartenance au genre humain ?

 

Nice: Théâtre en ligne

Spectacles|

Pendant le confinement, le théâtre trouve droit de cité sur le site cultivez-vous.nice.fr qui propose des captations de spectacles, des rencontres avec les comédiens, des portraits et des interviews en libre accès.

Le Théâtre National de Nice (TNN) met à disposition les captations de deux de ses productions : Bande annonce Goldoni de Carlo Goldoni et Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux. Toujours au TNN,  une galerie de portraits créatifs interprétés par les comédiens de la troupe du théâtre et une visite clownesque décalée et déguidée proposée par les compagnies Dodescaden et de l’Arpette au MAMAC.

De son côté,  le Théâtre Francis-Gag a filmé et rend disponible  Le Fils de sa mère de Louise Dupuis et Julien Storini : un spectacle créé en résidence en novembre 2020  (Visionnage disponible jusqu’au 31 décembre). 

Le Musée des Beaux-Arts propose une capsule vidéo sur Colombine, ce personnage du théâtre italien représenté par le peintre Jules Chéret.

Le service du Patrimoine  présente plusieurs albums de photographies d’archives sur le « théâtre Risso », le centre dramatique national de Nice (1969-1989) et sur le théâtre Francis Gag

Enfin, le CUM a filmé la conférence de  l’historien Georges Forestier  sur « Molière : mythes et réalités, le point de vue du XXIème siècle »

De quoi occuper quelques soirées de couvre feu ! 

 

Nice: Akhnaten

Spectacles|

Quand le compositeur américain Philip Glass décide de consacrer une trilogie opératique à de grandes figures de l’histoire, Akhenaton s’impose à lui avec évidence. Akhenaton fut l’un des pharaons les plus marquants de l’Égypte ancienne. Il réussit en effet à imposer l’un des premiers monothéismes de l’histoire, faisant de Râ, le dieu soleil, la seule et unique divinité de son royaume. Après Einstein on the Beach (1976) et Satyagraha (1980), Aknathen vient donc clore avec brio ce travail historique. Utilisant des textes de l’époque, dont un poème d’Akhenaton lui-même, l’ouvrage parcourt son règne aussi brillant qu’original depuis son accession au trône après la mort de son père Aménophis III, jusqu’à sa chute. Akhnaten recèle quelques moments phares de la musique minimaliste de Philip Glass, comme la géniale scène du couronnement. Créé à Stuttgart en 1984, avec Léo Warynski, à la direction musicale et  Lucinda Childs pour la mise en scène et la chorégraphie, cet opéra spectaculaire en trois actes avec prologue et épilogue, bénéficie d’une toute nouvelle production pour l’Opéra de Nice. Annulé en raison du reconfinement, le spectacle a fait l’objet d’une captation vidéo que l’on peut visionner en intégralité ci dessous.  

 

Nice: Don Quichotte

Spectacles|

Annulées en raison de la prolongation des mesures de fermeture sanitaire liées au Covid-19, les représentations de Don Quichotte à l’opéra de Nice ont été remplacées par la diffusion de la captation vidéo du spectacle le soir de Noël. Elle est désormais disponible gratuitement sur la chaîne Youtube de l’opéra (cliquez sur l’image pour y accéder directement)… 

Le Don Quichotte chorégraphié par Eric Vu-An propose au spectateur de se plonger dans une Espagne festive et colorée. Un véritable régal… Ce ballet grand format qui dure plus de deux heures, passe en un clin d’œil tant il est enjoué et captivant. Éric Vu-An, nous offre une chorégraphie qui rend hommage à la grande tradition classique et qui met parfaitement en lumière le talent de ses interprètes. Et du talent, il en faut pour venir à bout de ce monument du répertoire ! Éric Vu-An le sait bien, lui qui a été engagé à dix-neuf ans par Noureev pour jouer en 1983 le rôle de Basilio dans Don Quichotte. À bien regarder le parcours de l’actuel Directeur Artistique du Ballet Nice Méditerranée, on comprend son attachement pour le chevalier errant de Cervantès. Lui aussi a choisi, à un moment, de parcourir le vaste monde, renonçant à une carrière sédentaire, pour participer à des galas, fouler les planches de théâtres mythiques et partager ses rêves avec les grands artistes du monde de la danse. Sa version de Don Quichotte est faite elle aussi de passions et de rebondissements. Elle mêle étroitement le destin du fameux pourfendeur de moulins à vent à ceux de la charmante Kitri et de son jeune amoureux Basile. Malheureusement, le père de la jeune fille veut la marier à un noble fortuné et précipite nos deux amants dans une histoire riche en aventures et en quiproquos. La pantomime est délicieuse et la pièce décline tout ce que la danse académique a de plus brillant.

 

Opéra de Nice: Saison 2020-2021

Spectacles|

Coup de jeune sur l’Opéra de Nice. Le nouveau directeur , Bertrand Rossi a décidé de sérieusement dépoussiérer l’institution, avec de nouveaux rendez-vous originaux (comme l’Opéra à la plage l’été prochain) et une ouverture à tous les publics, y compris les plus jeunes via des rendez-vous spéciaux comme “Viens avec ton doudou” pour les 0-8 ans ou “Viens avec ton smartphone” pour les 9-15 ans . Le  jazz aura droit de cité avec trois concerts en partenariat avec le Conservatoire de Nice et la saison symphonique mettra en avant les talents de l’Orchestre Philharmonique de Nice. Parmi les temps forts de la saison lyrique 2020-2021Akhnaten de Philip Class,  Werther de Massenet, La Bohème de Puccini,  La Dame blanche de François Adrien Boieldieu et L’Or du Rhin (Das Rheingold) de Wagner. Voir ici le calendrier  , le programme des opéras , celui des concerts, des ballets  et des autres spectacles . Et ci-dessous en vidéo, la présentation de la saison par Bertrand Rossi. 

Sanary : Reporté

Spectacles|

Après la religion et la guerre, Jérémy Ferrari s’attaque à la santé.  Une nouvelle thématique explosive pour l’humoriste au succès retentissant : 300 000 spectateurs en salle, DVD de platine, spectacle de l’année et record de ventes en 2017, tournée à guichets fermés en France, en Suisse, en Belgique, au Québec et aux USA.  Le phénomène de l’humour revient avec le one man show le plus attendu de 2020. Prévu le 16 mai au théâtre Galli de Sanary, repoussé au 12 octobre puis au 12 avril 2021 pour cause de pandémie Covid-19,  le spectacle est une nouvelle fois reporté  : au 1er décembre cette fois…

 

Anthéa : Saison 8

Spectacles|

Après plusieurs mois de fermeture et une vingtaine de spectacles annulés, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, Anthéa réouvrira ses portes en octobre, un mois avant la date originellement prévue. La réouverture se fera le 9 octobre avec Philippe Katerine dans une conférence spectacle intitulée Ce que je sais de la mort, ce que je sais de l’amour.   Puis,  Gérard Depardieu fera son retour en salle Jacques Audiberti avec son vibrant hommage à Barbara. La suite de cette programmation ambitieuse sera porteuse de belles découvertes, à l’exemple de Disgraced (Disgrâce) , une pièce d’Ayad Akthar montée pour la première fois en France dans une mise en scène de Daniel Benoin. On citera aussi la première venue à Anthéa de Mathieu Amalric et Micha Lescot dans La Collection d’Harold Pinter, les tandems Bernard Campan-Isabelle Carré dans La Dégustation ou François Berléand-François-Xavier Demaison dans Par le Bout du nez. Plusieurs seuls en scène de haut-vol viendront ponctuer la saison :  Edouard Baer dans Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce,  Guillaume Gallienne dans François, le saint jongleur, Pierre Richard dans Monsieur X et Daniel Auteuil dans Déjeuner en l’air, Christophe Alévêque et Gaspard Proust dans leurs nouveaux spectacles  et en cloture Gad Elmaleh. Un deuxième volet d’hommage à Harold Pinter sera rendu avec Trahisons, interprêté par Roschdy Zem et Michel Fau. Sylvie Testud et Eric Elmosnino, quant à eux, donneront corps au texte de Marivaux L’Heureux Stratagème planté dans un somptueux décor des Années folles. On relèvera aussi la venue de James Thierrée avec sa nouvelle création Room,  les clowns russes de La Famille Semianyki avec Lodka… La nouvelle pièce de Jean Bellorini, Le jeu des ombres qui devait ouvrir le Festival d’Avignon 2020 dans la cour d’honneur du Palais des Papes, fera également un détour par Antibes. On appréciera l’incursion du Collectif 8 dans l’œuvre incontournable de George Orwell 1984 , l’adaptation de Dr Jekyll et Le Mystère Hyde par Felicien Chauveau ou encore la mise en scène de Pauline Bayle de l’œuvre d’Honoré de Balzac Illusions perdues. La danse contemporaine sera à l’honneur avec Jungle Book, le dernier spectacle du chorégraphe Robert Wilson, l’immanquable Shazam de Philippe Decouflé, le saisissant Tryptich : The missing door, the lost room and the hidden door, toute dernière création du collectif Belge Peeping Tom. Côté opéra, Daniel Benoin présentera Macbeth  avec l’Opéra de Nice. Cette saison encore, Anthéa fait la part belle à la  musique en accueillant Alain Souchon , Patrick Bruel en session acoustique, ainsi qu’Imany entourée sur scène de huit violoncellistes avec Voodoo Cello.

TNN : Saison 2020-2021

Spectacles|

Malgré la crise sanitaire qui a conduit à annuler tous les spectacles depuis le mois de mars, la nouvelle directrice du Théâtre National de Nice, Muriel Mayette Holtz,  a concocté une saison 2020-2021 riche et variée, avec une plus grande ouverture de l’institution à tous les publics. Si tout va bien,  la saison s’ouvrira le jeudi 1er octobre avec Les Parents Terribles de Jean Cocteau dans une adaptation de Christophe Berton. Suivront :  Goldoni (6-14 octobre), La Double inconstance de Marivaux (4-6 novembre), Petite leçon de zoologie à l’usage des princesses  de Christine Weber (12-20 novembre),   Larsene Magie (25 -28 novembre), Hugo au Bistrot (1-9 décembre) 20 000 lieues sous les mers (2-5 décembre), Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce d’Edouard Baer (10-12 décembre), Click ! (15-19 décembre) , My Ladies Rock de JC Gallotta (15-16 décembre), Chat en poche de Feydeau (29-31 décembre)  et bien d’autres spectacles dont vous trouverez le programme complet ici  

 

Opéra de Toulon : Saison 2020-2021

Spectacles|

Perturbée par la crise sanitaire, la  saison 2020-2021 de l’opéra de Toulon s’est ouverte en octobre avec Viva l’Opéra ! un grand concert lyrique avec  Karine Deshayes entourée des plus belles voix du moment. Pour la suite, les  grands classiques du répertoire lyrique seront au rendez-vous avec Carmen, Così fan tutte, La Traviata. La production de l’année sera consacrée à un bijou oublié d’Adolphe Adam, Si j’étais roi, une histoire exotique d’amour et de rêverie. On découvrira aussi une œuvre rare d’Offenbach, l’opéra féérie Le Voyage dans la Lune. Pour les fêtes de fin d’année, si les conditions sanitaires le permettent,  Happy Broadway ! offrira des extraits  de comédies musicales célèbres telles que South Pacific, Cabaret, Chicago, Wonderful Town, Into the Woods, Sweeney Todd, Follies, Chantons sous la Pluie, My Fair Lady, Hello Dolly La saison symphonique sera riche en émotions et surprises avec des thématiques telles que l’intégrale des Concertos pour piano de Beethoven, «Un air de famille » autour de la famille Mozart ou encore un voyage vers le 7e Art avec « Hollywood music ». Les grands solistes seront à l’honneur comme le violoniste Sergei Dogadin, vainqueur du dernier concours Tchaïkovski, ou Thibaut Garcia, le talentueux guitariste, révélation des Victoires de la musique 2019. Enfin, de grandes œuvres universelles résonneront à nouveau dans l’écrin de l’opéra comme  la Symphonie « Du Nouveau Monde » de DvorákLe Chant de la Terre de Mahler ou la symphonie N°3 de Sibelius dont la captation vidéo est visible sur la chaîne Youtube de l’opéra.