Spectacles

/Spectacles

Monaco : Gad Elmaleh

Spectacles|

Par Phil Inout

Après le succès qu’il a rencontré du 3 au 6 décembre derniers au Grimaldi Forum Monaco, où il a joué son nouveau spectacle à guichets fermés, Gad Elmaleh y revient pour 8 représentations exceptionnelles les 31 janvier, 6, 7, 13 et 14 février prochains,  à des horaires aménagés pour respecter le couvre feu en vigueur. Une occasion unique de s’immerger dans un spectacle inédit mêlant stand-up et personnages qu’il a intitulé D’Ailleurs. Compte tenu du succès des premières représentations et du protocole sanitaire (limitation des places),  il va falloir être rapide si on veut y assister. Autrement, il faudra attendre la reprise des spectacles en France ! Rappelons que Gad est programmé sur la Côte d’Azur en juillet à Anthéa  et en octobre à Nikaia .

 

Le Cannet: Reporté

Spectacles|

Moi Mado née à Nice le 31 juillet 19 cent… Biiiiiiiip ! Certifie que tout ce que vous entendrez et tout ce que vous verrez lors de notre prochaine rencontre ne comporte aucune cagade inventée (ou presque). J’ai décidé de répondre à toutes les questions et surtout de répondre à celles… que vous ne vous poserez jamais ! Fini le shove bin’z plein de cagades . À partir de dorénavant et jusqu’à désormais… que du CERTIFIE MADO Ps : Pour le… Biiiiip… concernant l’année de ma naissance, ne pas croire ce qui est dit sur internet ! Certifié Mado, le nouveau spectacle de l’humoriste Niçoise  à La Palestre le 30 ,janvier 2021.  

Nice: Théâtre en ligne

Spectacles|

Pendant le confinement, le théâtre trouve droit de cité sur le site cultivez-vous.nice.fr qui propose des captations de spectacles, des rencontres avec les comédiens, des portraits et des interviews en libre accès.

Le Théâtre National de Nice (TNN) met à disposition les captations de deux de ses productions : Bande annonce Goldoni de Carlo Goldoni et Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux. Toujours au TNN,  une galerie de portraits créatifs interprétés par les comédiens de la troupe du théâtre et une visite clownesque décalée et déguidée proposée par les compagnies Dodescaden et de l’Arpette au MAMAC.

De son côté,  le Théâtre Francis-Gag a filmé et rend disponible  Le Fils de sa mère de Louise Dupuis et Julien Storini : un spectacle créé en résidence en novembre 2020  (Visionnage disponible jusqu’au 31 décembre). 

Le Musée des Beaux-Arts propose une capsule vidéo sur Colombine, ce personnage du théâtre italien représenté par le peintre Jules Chéret.

Le service du Patrimoine  présente plusieurs albums de photographies d’archives sur le « théâtre Risso », le centre dramatique national de Nice (1969-1989) et sur le théâtre Francis Gag

Enfin, le CUM a filmé la conférence de  l’historien Georges Forestier  sur « Molière : mythes et réalités, le point de vue du XXIème siècle »

De quoi occuper quelques soirées de couvre feu ! 

 

Nice: Akhnaten

Spectacles|

Quand le compositeur américain Philip Glass décide de consacrer une trilogie opératique à de grandes figures de l’histoire, Akhenaton s’impose à lui avec évidence. Akhenaton fut l’un des pharaons les plus marquants de l’Égypte ancienne. Il réussit en effet à imposer l’un des premiers monothéismes de l’histoire, faisant de Râ, le dieu soleil, la seule et unique divinité de son royaume. Après Einstein on the Beach (1976) et Satyagraha (1980), Aknathen vient donc clore avec brio ce travail historique. Utilisant des textes de l’époque, dont un poème d’Akhenaton lui-même, l’ouvrage parcourt son règne aussi brillant qu’original depuis son accession au trône après la mort de son père Aménophis III, jusqu’à sa chute. Akhnaten recèle quelques moments phares de la musique minimaliste de Philip Glass, comme la géniale scène du couronnement. Créé à Stuttgart en 1984, avec Léo Warynski, à la direction musicale et  Lucinda Childs pour la mise en scène et la chorégraphie, cet opéra spectaculaire en trois actes avec prologue et épilogue, bénéficie d’une toute nouvelle production pour l’Opéra de Nice. Annulé en raison du reconfinement, le spectacle a fait l’objet d’une captation vidéo que l’on peut visionner en intégralité ci dessous.  

 

Le Broc : Reporté

Spectacles|

À l’aube de la quarantaine, la belle Ayo s’est débarrassée de sa guitare protectrice pour mettre sa voix en avant, et ça lui va divinement bien. Royal, son nouvel album, sonne comme un retour aux sources autant qu’un nouveau départ : la chanteuse allemande d’origine nigériane, Ayo, revient avec la douce inspiration qu’on lui connaît, en quête de sérénité dans un monde trop cruel, plus que jamais guidée par la foi en un être supérieur – « Allah, Yaveh, Bouddha, Jah… quel que soit son nom ! » Entre soul et folk épurée, fortement influencée par la Jamaïque, la touchante Ayo nous entraîne dans des ballades où l’on veut s’attarder, pleines d’optimisme et de courage, parenthèses d’autant plus tendres que les temps sont durs, d’autant plus enchanteresses qu’elles sont portées par cette voix-là. La musicienne a, en effet, posé sa guitare pour mieux se débarrasser de sa timidité et donner à son chant l’attention que mérite un véritable instrument. Le concert prévu  le 29 janvier aux Arts d’Azur est reporté au 24 avril.  La chanteuse sera accompagnée de Freddy Koella (guitare),  Denis Benarrosh (batterie) ,  Gael Rakotondrabe (piano) et  Laurent Vernerey  (contrebasse).

 

 

 

Nice: Don Quichotte

Spectacles|

Annulées en raison de la prolongation des mesures de fermeture sanitaire liées au Covid-19, les représentations de Don Quichotte à l’opéra de Nice ont été remplacées par la diffusion de la captation vidéo du spectacle le soir de Noël. Elle est désormais disponible gratuitement sur la chaîne Youtube de l’opéra (cliquez sur l’image pour y accéder directement)… 

Le Don Quichotte chorégraphié par Eric Vu-An propose au spectateur de se plonger dans une Espagne festive et colorée. Un véritable régal… Ce ballet grand format qui dure plus de deux heures, passe en un clin d’œil tant il est enjoué et captivant. Éric Vu-An, nous offre une chorégraphie qui rend hommage à la grande tradition classique et qui met parfaitement en lumière le talent de ses interprètes. Et du talent, il en faut pour venir à bout de ce monument du répertoire ! Éric Vu-An le sait bien, lui qui a été engagé à dix-neuf ans par Noureev pour jouer en 1983 le rôle de Basilio dans Don Quichotte. À bien regarder le parcours de l’actuel Directeur Artistique du Ballet Nice Méditerranée, on comprend son attachement pour le chevalier errant de Cervantès. Lui aussi a choisi, à un moment, de parcourir le vaste monde, renonçant à une carrière sédentaire, pour participer à des galas, fouler les planches de théâtres mythiques et partager ses rêves avec les grands artistes du monde de la danse. Sa version de Don Quichotte est faite elle aussi de passions et de rebondissements. Elle mêle étroitement le destin du fameux pourfendeur de moulins à vent à ceux de la charmante Kitri et de son jeune amoureux Basile. Malheureusement, le père de la jeune fille veut la marier à un noble fortuné et précipite nos deux amants dans une histoire riche en aventures et en quiproquos. La pantomime est délicieuse et la pièce décline tout ce que la danse académique a de plus brillant.

 

Nice/Toulon : Reporté

Spectacles|

Depuis plus d’une décennie, Christophe Maé enchaîne les succès et chacune de ses tournées crée l’événement. Nanti d’un nouvel album, intitulé « La Vie d’artiste », Christophe tournera dans toute la France pour en faire découvrir les chansons dès que la situation sanitaire le permettra.Les concerts de Toulon (Zénith Omega) et Nice (Nikaia)  prévus les 30 et 31 janvier sont reportés au mois de septembre. Les billets restent valables et on croise les doigts pour que cette fois soit la bonne. Le chanteur promet, en effet, un show ambitieux et généreux.

Opéra de Nice: Saison 2020-2021

Spectacles|

Coup de jeune sur l’Opéra de Nice. Le nouveau directeur , Bertrand Rossi a décidé de sérieusement dépoussiérer l’institution, avec de nouveaux rendez-vous originaux (comme l’Opéra à la plage l’été prochain) et une ouverture à tous les publics, y compris les plus jeunes via des rendez-vous spéciaux comme “Viens avec ton doudou” pour les 0-8 ans ou “Viens avec ton smartphone” pour les 9-15 ans . Le  jazz aura droit de cité avec trois concerts en partenariat avec le Conservatoire de Nice et la saison symphonique mettra en avant les talents de l’Orchestre Philharmonique de Nice. Parmi les temps forts de la saison lyrique 2020-2021Akhnaten de Philip Class,  Werther de Massenet, La Bohème de Puccini,  La Dame blanche de François Adrien Boieldieu et L’Or du Rhin (Das Rheingold) de Wagner. Voir ici le calendrier  , le programme des opéras , celui des concerts, des ballets  et des autres spectacles . Et ci-dessous en vidéo, la présentation de la saison par Bertrand Rossi. 

Anthéa : Saison 8

Spectacles|

Après plusieurs mois de fermeture et une vingtaine de spectacles annulés, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, Anthéa réouvrira ses portes en octobre, un mois avant la date originellement prévue. La réouverture se fera le 9 octobre avec Philippe Katerine dans une conférence spectacle intitulée Ce que je sais de la mort, ce que je sais de l’amour.   Puis,  Gérard Depardieu fera son retour en salle Jacques Audiberti avec son vibrant hommage à Barbara. La suite de cette programmation ambitieuse sera porteuse de belles découvertes, à l’exemple de Disgraced (Disgrâce) , une pièce d’Ayad Akthar montée pour la première fois en France dans une mise en scène de Daniel Benoin. On citera aussi la première venue à Anthéa de Mathieu Amalric et Micha Lescot dans La Collection d’Harold Pinter, les tandems Bernard Campan-Isabelle Carré dans La Dégustation ou François Berléand-François-Xavier Demaison dans Par le Bout du nez. Plusieurs seuls en scène de haut-vol viendront ponctuer la saison :  Edouard Baer dans Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce,  Guillaume Gallienne dans François, le saint jongleur, Pierre Richard dans Monsieur X et Daniel Auteuil dans Déjeuner en l’air, Christophe Alévêque et Gaspard Proust dans leurs nouveaux spectacles  et en cloture Gad Elmaleh. Un deuxième volet d’hommage à Harold Pinter sera rendu avec Trahisons, interprêté par Roschdy Zem et Michel Fau. Sylvie Testud et Eric Elmosnino, quant à eux, donneront corps au texte de Marivaux L’Heureux Stratagème planté dans un somptueux décor des Années folles. On relèvera aussi la venue de James Thierrée avec sa nouvelle création Room,  les clowns russes de La Famille Semianyki avec Lodka… La nouvelle pièce de Jean Bellorini, Le jeu des ombres qui devait ouvrir le Festival d’Avignon 2020 dans la cour d’honneur du Palais des Papes, fera également un détour par Antibes. On appréciera l’incursion du Collectif 8 dans l’œuvre incontournable de George Orwell 1984 , l’adaptation de Dr Jekyll et Le Mystère Hyde par Felicien Chauveau ou encore la mise en scène de Pauline Bayle de l’œuvre d’Honoré de Balzac Illusions perdues. La danse contemporaine sera à l’honneur avec Jungle Book, le dernier spectacle du chorégraphe Robert Wilson, l’immanquable Shazam de Philippe Decouflé, le saisissant Tryptich : The missing door, the lost room and the hidden door, toute dernière création du collectif Belge Peeping Tom. Côté opéra, Daniel Benoin présentera Macbeth  avec l’Opéra de Nice. Cette saison encore, Anthéa fait la part belle à la  musique en accueillant Alain Souchon , Patrick Bruel en session acoustique, ainsi qu’Imany entourée sur scène de huit violoncellistes avec Voodoo Cello.

TNN : Saison 2020-2021

Spectacles|

Malgré la crise sanitaire qui a conduit à annuler tous les spectacles depuis le mois de mars, la nouvelle directrice du Théâtre National de Nice, Muriel Mayette Holtz,  a concocté une saison 2020-2021 riche et variée, avec une plus grande ouverture de l’institution à tous les publics. Si tout va bien,  la saison s’ouvrira le jeudi 1er octobre avec Les Parents Terribles de Jean Cocteau dans une adaptation de Christophe Berton. Suivront :  Goldoni (6-14 octobre), La Double inconstance de Marivaux (4-6 novembre), Petite leçon de zoologie à l’usage des princesses  de Christine Weber (12-20 novembre),   Larsene Magie (25 -28 novembre), Hugo au Bistrot (1-9 décembre) 20 000 lieues sous les mers (2-5 décembre), Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce d’Edouard Baer (10-12 décembre), Click ! (15-19 décembre) , My Ladies Rock de JC Gallotta (15-16 décembre), Chat en poche de Feydeau (29-31 décembre)  et bien d’autres spectacles dont vous trouverez le programme complet ici  

 

Opéra de Toulon : Saison 2020-2021

Spectacles|

Perturbée par la crise sanitaire, la  saison 2020-2021 de l’opéra de Toulon s’est ouverte en octobre avec Viva l’Opéra ! un grand concert lyrique avec  Karine Deshayes entourée des plus belles voix du moment. Pour la suite, les  grands classiques du répertoire lyrique seront au rendez-vous avec Carmen, Così fan tutte, La Traviata. La production de l’année sera consacrée à un bijou oublié d’Adolphe Adam, Si j’étais roi, une histoire exotique d’amour et de rêverie. On découvrira aussi une œuvre rare d’Offenbach, l’opéra féérie Le Voyage dans la Lune. Pour les fêtes de fin d’année, si les conditions sanitaires le permettent,  Happy Broadway ! offrira des extraits  de comédies musicales célèbres telles que South Pacific, Cabaret, Chicago, Wonderful Town, Into the Woods, Sweeney Todd, Follies, Chantons sous la Pluie, My Fair Lady, Hello Dolly La saison symphonique sera riche en émotions et surprises avec des thématiques telles que l’intégrale des Concertos pour piano de Beethoven, «Un air de famille » autour de la famille Mozart ou encore un voyage vers le 7e Art avec « Hollywood music ». Les grands solistes seront à l’honneur comme le violoniste Sergei Dogadin, vainqueur du dernier concours Tchaïkovski, ou Thibaut Garcia, le talentueux guitariste, révélation des Victoires de la musique 2019. Enfin, de grandes œuvres universelles résonneront à nouveau dans l’écrin de l’opéra comme  la Symphonie « Du Nouveau Monde » de Dvorák et Le Chant de la Terre de Mahler.