Hollywood

Hollywood


Le pitch   

Hollywood après la Deuxième Guerre mondiale, un groupe de jeunes acteurs et cinéastes pleins d’ambition ne recule devant rien pour percer dans la mecque du cinéma

Ce qu’on en pense

A la manière de La la Land, mais sans la musique, ni la guimauve, la nouvelle série de Ryan Murphy (Glee, American Horreur Story) revisite l’âge d’or d’Hollywood par les coulisses. Rien ne manque à la reconstitution du Los Angeles de la fin des années 40:   les studios, les dinners, les villas hollywoodiennes, les costumes…. Le rendu est à la hauteur du budget pharaonique de la série (on parle de 300 millions de dollars). Côté scénario, on reste un peu sur sa faim :  Hollywood insiste beaucoup sur les zones d’ombre de l’usine à rêve (l’homosexualité taboue, la prostitution, l’alcool, la drogue, les orgies…), sans proposer grand chose d’autre. Heureusement, la mise en scène est enlevée, le casting est super (mention spéciale à Holland Taylor dans le rôle de la chasseuse de têtes Ellen Kincaid et Jim Parsons dans celui de l’agent Henry Wilson) et on s’amuse à croiser les stars de l’époque (George Cukor, Vivien Leigh, Rock Hudson…) dans des situations inspirées de la réalité. Pas génialissime,  mais suffisant pour occuper agréablement les derniers jours de confinement.  

By |mai 4th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

18 − 3 =