Chloe Delaume : Prix Médicis

//Chloe Delaume : Prix Médicis

Chloe Delaume : Prix Médicis

Par MAB

C’est Adélaïde qui le dit: « Avoir quarante-six ans est un puissant facteur de décote à la bourse des sentiments ». Et le confinement n’y est pour rien. « Le cœur synthétique » de Chloé Delaume se situant sans doute dans l’année ou les années précédant cette pesante solitude sanitaire des célibataires. Non, la parisienne Adélaïde a juste mal joué. Elle a quitté Elias parce qu’au bout de 7 ans de vie commune, elle s’ennuyait. Elle croyait, naïve ou présomptueuse, qu’il lui suffirait de claquer des doigts chez des amis, dans un bar, en boîte ou même dans le métro, pour connaître de nouveaux transports amoureux, une nouvelle sécurité émotionnelle et pourquoi pas de nouvelles noces. Mauvais calcul. Rien,ou presque, ne se profile à l’horizon si ce n’est quelques douloureuses vexations, un ou deux petits souvenirs et beaucoup de désillusions. Alors, Adélaïde tourne en rond dans son 30 m2 sur rue. Ronge son frein dans la maison d’édition, ou attachée de presse, elle se voit reléguée à la promotion d’auteurs de supermarché qui veulent tous recevoir un prix littéraires et sont incapables d’assumer les séances de dédicaces sans Lexomil. S’agrège à des copines, elles-mêmes empêtrées dans leur crise existentielle. Bref, ne supporte pas sa vie de célibataire. D’autant que les statistiques ne parlent pas en sa faveur. « En seconde partie de vie, il y a plus de femmes seules que d’hommes et ces derniers meurent plus tôt »… Que vaut donc ce nouveau roman de Chloé Delaume ? Avant tout le fait d’être une sorte de nouvelle comédie humaine (les allusions à Balzac sont nombreuses ) post #MeToo. La lucidité et le mordant y sont assez réjouissants. Et même si le pessimisme et la résignation ont tendance à un peu trop vite tomber dans les généralités et la caricature, Chloé Delaume semble bien connaître l’univers qu’elle décrit. Certes, elle y enfonce des portes déjà ouvertes, mais c’est un petit plaisir d’y replonger. Pour autant, vaut-il ce prix Médicis, fraîchement reçu ?

By |novembre 19th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

huit + 9 =