Yves Revert : Beau drôle

//Yves Revert : Beau drôle

Yves Revert : Beau drôle

Par MAB

Sans doute son nom est-il tombé dans les oubliettes de l’histoire. Qui, en effet, connaît aujourd’hui Madame des Ursins ? Qui sait – à part sans doute quelques spécialistes du siècle d’Or Espagnol – qu’elle fut envoyée par Louis XIV et Madame de Maintenon, à la cour de Madrid, pour – sous couvert d’un emploi de camériste – surveiller Philippe d’Anjou fraîchement monté sur le trône ? Or ce fut une véritable aventurière, princesse forte et libre, qui un temps gouverna la moitié de l’univers ! Yves Revert, journaliste au quotidien régional « La Nouvelle République du Centre Ouest » a découvert cette diplomate lors de ses lectures sur une période de l’histoire qui le passionne. Il a alors décidé de faire de ce personnage hors du commun, l’héroïne de « Beau Drôle », son second ouvrage après « Carlos et Budd » paru en 2017 aux éditions Verdier. Précisons d’abord que pour entrer dans cette biographie très documentée, il faut en accepter une construction complexe oscillant entre présent et passé, double « je », lettres et propos rapportés. Un ensemble très travaillé. Très habile. Tout autant que l’écriture flamboyante à la langue riche et belle qui n’est pas sans rappeler celle du XVIIIe siècle. Mais disons également que, si l’on se perd un peu au début, l’assiduité est vite récompensée quand tout se met en place : on découvre alors les aventures romanesques de l’intrigante Madame des Ursins,  racontée treize ans après sa mort par le chevalier d’Aubigny, à un jeune homme venu le rencontrer dans sa demeure des bords de Loire. Lequel chevalier, affublé du sobriquet de “beau drôle” par M de Saint Simon, fut dans sa jeunesse l’amant et l’ami d’une Madame des Ursins plus âgée. Au bout du compte, on aura compris qu’ en des pages riches de précisions, Yves Revert offre au lecteur à la fois une histoire d’amour et les intrigues et péripéties du Grand Siècle finissant.

 

By |février 13th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

3 × quatre =