Régis Jauffret : Le dernier bain…

//Régis Jauffret : Le dernier bain…

Régis Jauffret : Le dernier bain…

Par MAB

Régis Jauffret connait tellement son Gustave – la vaste bibliographie en fin d’ouvrage l’atteste- qu’il ose tout. Commencer la biographie de l’auteur de « L’éducation sentimentale » par sa mort en 1880. Revenir à sa naissance en 1821. Hanter avec lui, Croisset, Rouen, Paris. La chambre maternelle, l’amphithéâtre où son père chirurgien disséquait les cadavres, l’alcôve de son grand ami et amant, Alfred Le Poittevin, les salons bourgeois et les bordels. Avant de revenir à sa mort dans la deuxième partie…Tout-ou presque- est écrit à la première personne. Car c’est Flaubert, lui-même qui revisite sa vie et son œuvre. Jauffret lui prêtant même des hallucinations pendant lesquelles, alors qu’il agonise dans son bain, tous ses personnages, Emma Bovary en tête, viennent l’accabler de reproches. Pourquoi les a t-il autant écrasés et méprisés? Pourquoi a t-il aussi mal supporté « l’imbécillité du monde »? Ce Dernier bain n’est donc pas une biographie officielle. Rien à voir avec les pages pudiques et respectueuses d’un manuel scolaire. Mais plutôt le récit libre, fasciné et halluciné d’un romancier sur un autre romancier. Bourré de révélations torrides, de faits vrais et de délires de l’imagination. 300 pages (auxquelles s’ajoutent 30 pages d’un « chutier » composé de tous les paragraphes écrits et non utilisés ) qui se lisent avec autant d’étonnement, de dégoût et d’éclats de rire que de plaisir. Y défilent, bien entendu, toutes les personnes qui ont traversé la vie de Flaubert. Et tous les personnages que ces êtres ont inspiré à cet homme aussi cérébral que lubrique. Mais à travers eux, émergent des réflexions passionnantes sur les temps et les mœurs, sur l’artiste et la mort, l’écriture et la vie, la médiocrité de ceux qui sont passés à la postérité et en écho avec notre époque, tous les regrettables malentendus entre les hommes et les femmes ! Une pépite.

By |mars 4th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quatorze + quinze =