La Guerre des mondes

//La Guerre des mondes

La Guerre des mondes

Par Phil Inout

Le Pitch

Une astronome française Catherine Durand (Léa Drucker)  détecte une transmission émanant d’une autre galaxie, preuve de l’existence d’une vie extra-terrestre intelligente. Quelques jours plus tard, une attaque de grande envergure est lancée contre l’humanité qui est en grande partie détruite. Seule survit une poignée d’êtres humains qui devront comprendre ce qui se cache  derrière cette attaque impitoyable…

Ce qu’on en pense

Enième adaptation du célèbre roman de HG Wells, cette série franco-anglaise reprend les choses au début:  un signal extra terrestre est détecté trop tard,  l’attaque est massive et la survie de l’humanité est en jeu. La première saison montrait surtout la sidération des survivants.  La seconde, sans doute à cause du Covid, est plus axée sur la survie et la résistance. La question de fond reste la même : comment réagirait l’humanité si elle était menacée en tant qu’espèce ? Oublierait-elle ses divisions de classe et de race pour s’unir contre l’ennemi? Lea Drucker campe une scientifique Grenobloise qui n’a pas beaucoup de réponses à fournir (l’actrice semble elle même un peu perdue dans cette production). Gabriel Byrne, en ex toubib londonien, semble mieux armé intellectuellement pour faire face aux nombreux défis qui se présentent aux survivants. Adel Benchérif est excellent en officier de l’armée française. La réalisation privilégie le réalisme et la psychologie aux effets spéciaux, les décorateurs français et anglais (une partie de l’intrigue se déroule à Londres) ont été bien aidés par le confinement pour les plans de villes désertes,  le rythme est soutenu dans la S1 un peu moins dans la S2, qui souffre de quelques baisses de régime.Une troisième saison est déjà dans les tuyaux : la fiction HG Wells semble décidément inépuisable

 

By |mai 18th, 2021|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

1 + un =