MotoGP : Allez France (2)

//MotoGP : Allez France (2)

MotoGP : Allez France (2)

Par Phil Inout

 

C’est en patron du circuit que Fabio Quartararo arrivait le 30 mai sur le circuit de Mugello pour le Grand Prix d’Italie. Record du tour, pole position, victoire : le Niçois a survolé l’épreuve de toute sa classe.  Intouchable !  Bagnaia s’y est essayé et est parti dans le gravier avec sa Ducati. Comme Marc Marquez avec sa Honda. Johann Zarco a essayé de suivre le rythme infernal imposé par le Niçois,  mais s’y est épuisé. Au point de se faire passer par Oliveira (KTM) et Mir, revenu comme un boulet avec sa Suzuki. Mais personne n’a pu rattraper la Yamaha de Fabio Quartararo lancé dans un cavalier seul irrésistible. Il a dédié sa victoire à Jason Dupasquier, le jeune pilote Suisse dont l’accident mortel en Moto3 a endeuillé le week-end. Avec 24 points d’avance sur Zarco, Quartararo s’installe solidement à la tête du championnat du monde, à une semaine du Grand Prix de Catalogne,  sur le circuit de Barcelone qu’il affectionne particulièrement.

Dans l’Histoire de la MotoGP ou s’en souviendra comme de l’ “Incident de la combi” (The Combi Incident, in english) : A  cinq tours de l’arrivée du Grand Prix de Catalogne à Barcelone, le 6 juin, alors que Fabio Quartararo, parti en Pole (la 5e consécutive)  ferraillait avec Miguel Oliveira (KTM) pour la victoire, sa combinaison s’est soudain ouverte presqu’entièrement sur son torse, le conduisant à faire un tout droit dans la chicane, à se faire doubler par Johann Zarco, puis à défendre chèrement sa troisième place contre Jack Miller (Ducati). Manque de vigilance de sa part, alors qu’il était arrivé tardivement sur la ligne de départ, combi grande ouverte et casquette à l’envers sur la tête,  peut-être un peu trop décontracté? Ou problème de fermeture éclair ? L’incident le prive, en tout cas,  d’une nouvelle victoire et le fait pénaliser pour avoir coupé la chicane et mal fermé sa combi. Rétrogradé à la quatrième puis à la sixième place, le pilote Niçois conserve la tête du championnat du monde mais voit son avance fondre face à Johann Zarco,  dont les dents rayent de plus en plus l’asphalte. Il n’a manqué qu’un tour ou quelques virages de plus au Cannois pour gagner la course, alors qu’il revenait comme un missile sur Oliveira. Sa Ducati sera encore aux avant postes n’en doutons pas le 20 juin au Grand Prix d’Allemagne. 

 

By |juin 6th, 2021|Categories: Événement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

cinq + dix-sept =