M.H. Lafon : Les Sources

//M.H. Lafon : Les Sources

M.H. Lafon : Les Sources

Par MAB

C’est un petit livre bref – 118 pages – aux phrases courtes. Un récit sous forme de monologue intérieur qui se déroule en trois parties. D’abord, le samedi 10 et dimanche 11 juin 1967. Puis le dimanche 19 mai 1974 et enfin le jeudi 28 octobre 2021. Mais tout est là de la vie d’une femme de trente ans dans une ferme isolée du Cantal. «  Il dort sur le banc. Elle ne bouge pas, son corps vissé sur la chaise, les filles et Gilles sont dans la cour… Une lessive sèche dans le jardin. Il faudra ramasser tout le linge, repasser, ranger… » en sont les premières lignes. Elle, c’est la première narratrice. Déjà huit ans de mariage et trois enfants « trois césariennes en trois ans, à 26 ans ». Et puis les coups. La fureur du mari dès l’alliance glissée au doigt. « Elle est devenue un tas. Un gros tas. Il cogne dedans dans les jambes dans le ventre…Et les mots qui sont pires que les coups ». Un enfer. Les enfants eux-mêmes ont peur de lui…Dans la seconde partie, on entendra la version de « lui » quand « elle » aura réussi à s’en affranchir… Avec Les Sources , Marie-Hélène Lafon reste dans la lignée de ce qu’elle a toujours écrit : Les lieux reculés de son enfance, le rude milieu paysan dont elle s’est échappée pour devenir professeure de lettres classiques et écrivaine. Et cette violence subie par ces femmes-là dans ces lieux-là et ces années-là. D’autre choix que la soumission, l’exécution des tâches quotidiennes et « le samedi soir ou il faut y passer »…Est-ce la vie de sa propre mère ? Était- ce elle, Claire, la fille cadette, qui en épilogue revient sur les lieux ? Quelle est la part de fiction dans ce roman naturaliste, intimiste, féministe ?

By |janvier 5th, 2023|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

14 + 10 =