Nice : Tatah-Matisse

//Nice : Tatah-Matisse

Nice : Tatah-Matisse

Par la rédaction

Pour le printemps 2024, le peintre Djamel Tatah (né en 1959 à Saint-Chamond) propose un parcours renouvelé de l’ensemble du musée Matisse de Nice. L’artiste a subjectivement sélectionné dans les collections du musée une centaine d’œuvres graphiques et de sculptures d’Henri Matisse (1869-1954), appartenant à l’ensemble de la carrière de celui-ci, augmentées de prêts exceptionnels de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA). Il les fait alterner avec une trentaine de ses propres tableaux de formats généralement monumentaux, choisis dans sa production des vingt dernières années et appartenant à des collections publiques aussi bien que privées. Ce n’est pas le Matisse coloriste que Djamel Tatah a choisi de privilégier mais le maître du noir et blanc, l’artiste du trait et de la ligne, travaillant de façon obsessionnelle sur les mêmes motifs, étudiant inlassablement les gestuelles et leurs variations, notamment dans les études dessinées pour La Danse commandée par Albert Barnes (1930-1933) et pour la chapelle Notre-Dame du Rosaire de Vence (1948-1953), dans les têtes et les femmes assises sculptées, mais aussi dans les séries de lithographies de 1913 et d’eaux-fortes de 1929, dont les prêts de l’INHA permettent d’avoir une très rare vue d’ensemble. D’une salle à l’autre, avec parfois, quoique peu souvent, des confrontations directes, ces œuvres de Matisse dialoguent dans un jeu de consonnances et de dissonances avec celles de Djamel Tatah, fondées sur la présence à échelle réelle de figures humaines, solitaires ou multiples, exécutant de précises chorégraphies sur des fonds traités en aplat coloré. Au cœur du musée, une section est consacrée à ce que Djamel Tatah nomme un « cabinet de curiosités communes ». Il y a placé certains des objets dont Matisse s’entoura toute sa vie, provenant souvent du monde musulman, mêlés ici à quelques objets significatifs de son propre parcours, d’une rive à l’autre de la Méditerranée.

By |mars 3rd, 2024|Categories: Expositions|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

cinq × 1 =