Nice : Laguiole

//Nice : Laguiole

Nice : Laguiole

C’est tranché : la librairie-galerie Matarasso est devenue coutellerie. Et pas n’importe laquelle : Laguiole. La fine lame du terroir s’est installée sur près de 40 m2 de surface de vente au 2, rue Longchamp. Un magasin à la beauté acérée. À la pointe de l’élégance. Pourtant, au départ, « le laguiole est un couteau de paysan aveyronnais. Le couteau pour manger, casser la croûte. C’est aussi pour cela qu’il n’est pas associé à une arme », précise Jean-Pierre Breul. Il est le responsable de ce petit bijou de magasin ciselé. Il est aussi un passionné du produit, que propose cet ancien professionnel de la décoration, reconverti depuis sept ans dans les coutelleries Laguiole de l’Aubrac. Le pari avec cet établissement niçois : « Ouvrir notre propre boutique dans un véritable espace bien présenté. » Pari gagné. Ici, on vend des couteaux, bien sûr, dont certains de collection, mais on rend également service avec l’affûtage. Un doublé qui coupe court au fait de savoir si le couteau est masculin. Chez Jean-Pierre Breul, affluent autant d’hommes que de femmes, autochtones ou étrangers. Tous amateurs du couteau effilé, fabriqué dans l’Aveyron. « Nous avons aussi notre propre forge où nous façonnons les lames. »

By |octobre 19th, 2016|Categories: Shopping|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quatorze − 3 =