Paul McCartney : Egypt Station

//Paul McCartney : Egypt Station

Paul McCartney : Egypt Station

Au fil du temps,  Paul McCartney a acquis un statut de génie chaleureux et sympathique qui en fait une sorte de grand père idéal. De sorte que ses disques sont attendus par tout le monde comme les nouvelles d’un ami très cher ou d’un oncle d’Amérique adoré. Même lorsqu’ils sont tout juste moyens, on les écoute avec plaisir et mansuétude.  Qu’en est-il du dernier en date, Egypt Station ? Annoncé par trois singles accrocheurs, il est fidèle à l’image qu’on s’en faisait par avance. C’est un album de pop guilleret et coloré. Outre les 3 singles (“Come On To Me”, “I Don’t Know” “Fuh You“), plusieurs titres accrochent dès la première écoute comme “Happy With You“, ode acoustique au bonheur conjugal, “Who Cares” un rock qu’aurait pu signer Pete Townshend,   le très  Lennonien “People Want Peace”, l’étonnant “Caesar Rock” (qu’on croirait chanté par Roger Daltrey), le mélancolique “Despite Repeated Warnings” ou la suite finale “Hunted You Down/Naked/C-Link” propulsée par un gros riff de guitare fuzz. En négatif, on note un trop plein de ballades acoustiques  molles et la voix de Paul, qui a encore baissé d’un ton.  Egypt Station n’est certainement pas le successeur espéré de Chaos and Creation in the Backyard, dernier  chef d’oeuvre en date de l’ex-Beatles. Mais  il nous fera de l’usage pour repeindre en pastel  les grises journées d’automne et d’hiver…

By |septembre 5th, 2018|Categories: ça vient de sortir|Tags: , , |0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-huit − 16 =