R.I.P Manu Dibango (1933-2020)

//R.I.P Manu Dibango (1933-2020)

R.I.P Manu Dibango (1933-2020)

L’immense saxophoniste Camerounais Manu Dibango est décédé le 24 mars 2020 à Paris des suites d’une infection au Covid-19. Il avait 86 ans et était devenu mondialement célèbre dans les années 80 après que Michael Jackson ait intégré un sample  de “Soul Makossa” , son plus grand succès, à la fin de “Wanna Be Staring Something” sur l’album Thriller. Rencontré au Midem de Cannes en 2011, où il était venu promouvoir l’album Past, Présent and Future,  Manu nous avait raconté le parcours incroyable de cette face B de 45 tours que Michael Jackson puis  RihannaPlease Don’t Stop »),  mais aussi Kanye West, Jay Z, Akon, Eminem et Jennifer Lopez ont tous samplé. Attablé à la terrasse du Majestic, le géant débonnaire  se souvenait : « C’est un titre que j’avais enregistré en 1972 pour la coupe d’Afrique de football. Comme le Cameroun  avait perdu la coupe, j’avais complètement arrêté de la jouer… Jusqu’à ce qu’un jour,  les commandes commencent à affluer des États-Unis. Apparemment, un DJ l’avait passée à la radio et d’’un coup, sans que personne n’ait compris ce qui se passait, la chanson était partout. Tu ne pouvais pas mettre un pied à New York sans l’entendre. Des années plus tard: rebelote, grâce à Michael Jackson, cette fois.  Ca a été un peu compliqué pour récupérer les droits, mais on est arrivés à un arrangement. Le problème, c’est qu’ensuite il a revendu les droits à Rihanna. Dieu sait que c’était un grand artiste, l’un des plus grands, paix à son âme. Mais les grands artistes font parfois de grandes bêtises».

By |mars 24th, 2020|Categories: Événement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

sept − 3 =