Jeux 2 K sur Switch

//Jeux 2 K sur Switch

Jeux 2 K sur Switch

Par Cédric Coppola

Remake, reboot, simple lifting ou  portage…  Les formules sont connues et permettent aux éditeurs de proposer l’ensemble de leur gamme sur toutes les consoles. En toute logique, la Switch ne fait pas exception à la règle. Sa puissance moindre comparée aux PS4 et Xbox One  ne l’empêche pas d’accueillir une flopée de hits. Certes, la qualité graphique est souvent en deçà, la fluidité n’est pas forcément optimale et les titres sont un peu datés… Mais le plaisir de pouvoir les emporter partout avec soi rattrape la mise. Ainsi 2K propose une partie de son catalogue sur Switch. Les amateurs de FPS et d’histoires ficelées seront ravis de retrouver la trilogie « Bioshock ». Situées dans la moyenne haute du genre – le premier par son originalité, sa direction artistique et sa narration est un chef d’œuvre, qui avait donc marqué l’année 2007, ces aventures sur Rapture se différencient de la concurrence par leur profondeur et l’originalité du gameplay, où l’on peut cumuler des pouvoirs. L’ensemble est limité à 30 FPS et on perd parfois en finesse, mais le rendu est propre et parfaitement jouable.

BORDERLANDS

Les deux premiers épisodes de « Borderlands » et le préquel s’invitent également sur Switch. Dommage que l’opus 3 sorti l’an dernier soit absent tant il apporte de la variété en promenant les chasseurs de l’Arche de planète en planète. Il n’en reste pas moins que le trio de cette Legendary Edition occupe des centaines d’heures. Les graphismes façon Cell Shadding résistent au temps et le côté loot du FPS rend les aventures chronophages. Toujours aussi fun, donc.

X-COM2 

Last but not least, un certain « X-Com 2 », vient compléter l’offre des jeux tactiques au tour par tour déjà disponibles sur une machine, qui entre « Mario vs Lapins crétins » ou « Mutant year zero » possède déjà une offre fournie en la matière. Si l’on perd forcément en précision comparée à la version de référence sur PC, se plonger dans la guerre entre humains et aliens est toujours aussi accrocheur, tout comme le fait de développer sa base. Un titre sérieux, sans fard à parcourir d’urgence pour ceux qui étaient passés à côté. D’autant plus qu’à l’instar des autres jeux proposés par 2K, les DLC sont présents sur la cartouche. Si on se réjouit de voir débarquer de tels jeux sur l’hybride de Nintendo, on peut par contre déplorer que chaque compilation soit vendue une cinquantaine d’euros… Tarif élevé quand on sait que par exemple, la « Borderlands handsome collection » a été offerte sur l’Epic Game Store PC fin mai… Sans compter que l’achat d’une grosse carte mémoire est indispensable, les jeux occupants chacun une trentaine de gigas une fois installés, sur une Switch qui en dispose de 32 d’origine. Une donnée à prendre en compte avant de partir à l’action. (Jeux testés sur Nintendo Switch)

 

By |juillet 18th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quatre × 2 =