Sign O’ The Times Super Deluxe

//Sign O’ The Times Super Deluxe

Sign O’ The Times Super Deluxe

 

Par Philippe DUPUY

“In France a skinny man died from a big disease with a little name” . En 1987, Prince refermait le cercueil sur les années Sida avec Sign O’ The Times , double album qui marqua le sommet de sa carrière discographique. 37 ans plus tard, alors qu’un autre “gros virus avec un petit nom”  fait des ravages, l’album ressort en version remastérisée Super Deluxe, augmenté de 68 (!) titres rares, lives et inédits répartis sur 8 CDs et un DVD. Et force est de constater que, non seulement il n’a pas vieilli, mais que personne n’a fait beaucoup mieux depuis. Sign O’ The Times est un chef-d’oeuvre du calibre de Blonde on Blonde (Dylan) ou de Bitches Brew de Miles Davis, qui fait une apparition quasi miraculeuse sur le live que la succession Prince a mis en ligne sur Youtube pour la sortie de la réédition. Enregistré le 31 décembre 1987 à Paisley Park, devant une toute petite audience, ce show caritatif du nain pourpre rappelle a quel point les concerts de Prince étaient exceptionnels. Ils le furent jusqu’au bout,  mais celui-là restera un des plus incroyables qu’il ait jamais donnés. A cause de la présence divine de Miles à l’un des multiples rappels, bien sûr, mais aussi parce qu’il s’inscrivait à la fin de la tournée Sign O’ The Times et que le groupe princier, avec Sheila E à la batterie, était au sommet de sa formidable cohésion. En DVD dans le coffret Super Deluxe, le live de Paisley Park est accompagné d’un CD du concert donné Utrecht durant la même tournée. Le son est encore meilleur et même sans l’image, la magie princière déborde les enceintes.

 

 

By |septembre 25th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

cinq × quatre =