Perry Mason

Perry Mason

 

Le pitch

1932, Los Angeles. Alors que le reste du pays se remet de la Grande Dépression, la ville est en plein boom. Pétrole, Jeux Olympiques, ferveur évangélique…  Mais quand l’affaire criminelle de la décennie arrive entre les mains de Perry Mason (Matthew Rhys) , le jeune détective privé, traumatisé par la grande guerre, se lance dans une quête de la vérité qui va révéler les fractures de la Cité des Anges. Et par la même occasion ouvrir la voie à la propre rédemption de Mason…

Ce qu’on en pense

Il fallait oser ! Incarné pendant près de 30 ans par l’inoxydable Raymond Burr, l’avocat  Perry Mason était devenu une icone de la télé américaine,  après avoir été pendant 40 ans le héros des romans de Earle Stanley Gardner . Les créateurs de Westworld et Friday Night Lights, Rolin Jones et Ron Fitzgerald, ont pourtant imaginé un reboot dans lequel on découvre la jeunesse du héros, alors qu’il était encore détective privé dans le Los Angeles de la Grande Dépression. Traumatisé par son engagement dans les tranchées de 14-18, alcoolique et fauché, Mason va se retrouver mêlé à la plus grande affaire criminelle de l’époque : l’enlèvement et le meurtre d’un bébé. Une enquête digne de Philip Marlow ou de Jake Gittes (Chinatown), mise en scène comme un remake du Dahlia Noir. Rien ne manque à la reconstitution du Los Angeles des années trente et Matthew Rhys (The Americans) incarne impeccablement ce Privé mal rasé et au bout du rouleau.  Logiquement, on est repartis pour 30 ans.

By |octobre 29th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

8 + vingt =