Monaco : Giacometti

//Monaco : Giacometti

Monaco : Giacometti

Par la rédaction

La Fondation Giacometti s’associe au Grimaldi Forum pour présenter, pour la première fois à Monaco à l’été 2021, une exceptionnelle rétrospective de l’œuvre du sculpteur et peintre Alberto Giacometti, la plus importante de ces dernières années. Placé sous le commissariat d’Émilie Bouvard, directrice scientifique et des collections de la Fondation, ce voyage dans la création d’Alberto Giacometti se fera sous le signe de l’émerveillement. Celui de Giacometti, face au réel « merveilleux », comme il le dit souvent, lui qui s’est attaché à représenter ce qu’il voit autour de lui, sans hiérarchie : intimes aimés, objets de son atelier, choses du quotidien, paysages de son enfance suisse ou des faubourgs parisiens. La scénographie de l’exposition, la richesse des œuvres présentées viendront à leur tour émerveiller le spectateur placé au cœur de l’intimité de l’artiste. Le parcours de l’exposition fera la part belle à toutes les périodes, à tous les media, sculpture (plâtres, bronzes), peintures, dessins, estampes, auxquels Giacometti a eu recours. Il permettra une vue complète de sa création, des œuvres de jeunesse à la période surréaliste, du retour à la figuration à son travail d’après modèle, et à l’invention des grandes icônes de l’après-guerre. Rassemblant près de 230 œuvres accompagnées de photographies, cette exposition jalonnée de chefs-d’œuvre proposera au visiteur de merveilleuses découvertes autour de 14 séquences originales. Le parcours restituera notamment l’esprit de l’atelier en révélant les détours et les interrogations qui marquent le processus créatif d’Alberto Giacometti. Les thèmes privilégiés par l’artiste – la représentation de la tête, du visage, du corps féminin – ressortiront particulièrement, mais on découvrira aussi son rapport à la solitude, à la mélancolie, et son travail acharné avec ses modèles : sa femme Annette, son frère Diego, ses amis proches. Le visiteur rencontrera ainsi un autre Giacometti, celui qui expérimente aux limites de la sculpture, et le formidable peintre qui pratique aussi au côté du portrait les genres du paysage ou de la nature morte.

By |avril 16th, 2021|Categories: Expositions|Tags: |0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

neuf + quatre =