Snabba Cash

//Snabba Cash

Snabba Cash

Par Phil Inout

Le pitch

Leya (Evin Ahmad), jeune mère célibataire dont le mari a été abattu,  tente de percer dans les nouvelles technologies. Un milieu en pleine effervescence,  où la quête de gloire et d’argent est aussi violente que dans la pègre syrienne à laquelle appartenait son mari. Jusqu’où la jeune femme ira-t-elle pour réussir ? 

Ce qu’on en pense

Nouvelle réussite du polar nordique, Snabba Cash nous plonge dans le milieu des start-ups de Stockholm et dans celui de la pègre immigrée syrienne, avec une héroïne qui a un pied dans chacun des deux univers. Lorsque la série débute, Leya (Evin Ahmad) élève son jeune fils seule après la mort violente de son mari et essaie de lancer une société technologique. Mais son dernier investisseur est en train de la lâcher et sa société est au bord de la faillite. Contrainte de bosser dans un restaurant comme serveuse pour payer ses factures, elle réussit à convaincre un  business angel richissime d’investir dans sa boîte. Pour boucler le deal,  il lui faut racheter sa dette auprès du premier investisseur. N’ayant pas un sou devant elle, elle se résoud à accepter l’aide de l’ancien associé de son mari, un caïd de quartier, dont le trafic de drogues est en pleine expansion. La rencontre des deux univers, celui de la jet set des nouvelles technos et celui du crime organisé, va s’avérer explosive… Un polar urbain noir, violent et haletant, porté par une héroïne attachante, superbement interprétée par Evin Ahmad. On en redemande ! 

By |avril 30th, 2021|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

2 × cinq =