Marseille : Unzipped

/, Expositions/Marseille : Unzipped

Marseille : Unzipped

Par Ph.D

Trois ans presque jour pour jour après avoir donné leur dernier concert au Stade Vélodrome de Marseille, les Rolling Stones y sont de retour depuis le 10 juin par le biais de leur grande exposition itinérante, intitulée Unzipped. Créée (sous un autre titre) à Londres, l’exposition qui retrace leur phénoménale carrière avec plusieurs centaines d’objets (affiches, dessins, pochettes, costumes, instruments…) tirés de leurs archives personnelles, fait depuis escale dans les grandes capitales européennes. Et c’est Marseille qui a été choisie pour en être l’étape française. Il faut dire que, comme le disait Philippe Manoeuvre,  lors de la présentation de l’évènement à la presse: “Marseille et les Stones, ça remonte à la plus haute antiquité. C’est un peu le groupe national là-bas !” Les Stones y ont effectivement donné leur premier concert en 1966, à la salle Vallier,  et sont  régulièrement revenus, depuis,  jouer au stade Vélodrome.  Jusqu’au 5 septembre, les visiteurs pourront déambuler dans les 2000 M2 de salons du stade Vélodrome pour découvrir cette  exposition géante et ultra immersive. Parmi les pièces les plus intéressantes (hors costumes de scène et instruments) : les mini carnets de notes secrets de Keith Richards, les cahiers de chansons de Mick Jagger , les maquettes des scènes des dernières tournées et la reconstitution presque grandeur nature des studios Olympics (où Godard les filma en train d’enregistrer “Sympathy for the Devil”) et du squat de Mick, Keith et Brian Jones à Edith Grove (Londres). Là, selon Keith, ils ont appris à jouer ensemble… Mais pas à faire la vaisselle, ni le ménage visiblement, quel taudis !  L’expo se termine sur un concert filmé des Stones en multiécrans auquel on accède par le backstage. On peut aussi visionner, dans une autre salle, plusieurs de leurs films de concerts dont le fameux Ladies and Gentlemen de la tournée 72. A la sortie,  n’oubliez pas de passer par le stand de merchandising digne d’une tournée mondiale:  on y trouve diverses merveilles dont le magnifique catalogue de l’expo édité par  Flammarion  et le livre de Benoit Jarry sur Nellcote  . Règles sanitaires obligent, la visite ne se fait que sur inscription préalable, avec une jauge de 200 personnes maximum.  Il est donc conseillé de réserver ses places très à l’avance.

By |juin 3rd, 2021|Categories: Expositions|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

cinq × deux =