Par Ph.D

En marge de l’exposition  ” Les Giacometti : une famille de créateurs,  la Fondation Maeght de Saint Paul de Vence proposait pour la première fois, cet été,  des concerts d’artistes triés sur le volet. Après  La Femme , Chassol et Keziah Jones, Sébastien Tellier se produisait le 22 août sur la scène installée dans les jardins de la fondation. Dans ce cadre exceptionnel, entouré des sculptures du labyrinthe Miro et de trois musiciens, le pape de la variété electro a livré un concert mémorable, enchaînant les tubes planants,   au clavier ou à la guitare (dont il tire des solos ébouriffants, façon Prince),  pour finir sur une jolie reprise de La Dolce Vita de Christophe. Un moment véritablement magique pour les quelques dizaines de spectateurs qui avaient saisi l’opportunité de venir voir jouer Tellier dans ce cadre grandiose et inspirant. On espère en revivre d’autres l’été prochain, si la Fondation persiste dans sa volonté de proposer des concerts d’exception dans l’écrin de sa fabuleuse propriété.