The Great Ace Attorney Chronicles

//The Great Ace Attorney Chronicles

The Great Ace Attorney Chronicles

Par Cédric Coppola

« Objection votre honneur » cette phrase, très prisée des avocats,  aurait dû être balancée dans une réunion dans les bureaux de Capcom au moment de l’annonce du portage de ces “chroniques” sorties en 2015 et 2017 au pays du soleil levant et qui ne mettent pas en scène le célèbre Phoenix Wright mais le jeune Ryunosuko Naruhodo, un jeune étudiant en droit. La raison de ce coup de sang ? L’absence de traduction des textes en français. Un vrai manque tant ces enquêtes et ces procès font la part belle aux dialogues. De quoi exclure totalement d’un public non anglophone… Surtout que les dialogues regorgent de subtilités. Ceux qui maitrisent la langue de Shakespeare pourront, par contre, se lancer volontiers dans ces affaires qui se déroulent au Japon et à Londres. L’humour est omniprésent et les postulats souvent cocasses. Les différents personnages qui défilent à la barre étant assez particuliers et inattendus. Le jeu est aussi très agréable à l’œil avec des mimiques à foison,  sans oublier d’aborder des sujets sensibles. Là où on aurait pu craindre que le choix de situer l’action à la fin du XIXe siècle donne un côté vieillot à l’ensemble il n’en est rien. Bien au contraire, cela permet d’éviter le trop plein technologique. Cerner les personnalités de chacun, vérifier les témoignages, déceler les mensonges, regrouper les preuves, analyser les pièces à convictions, contredire les arguments et même faire une danse de séduction (corriger certains témoignages alambiqués) … rythment les parties de ce spin-off rafraichissant et distrayant qui a de quoi occuper les apprentis hommes / femmes de lois pendant plus de cinquante heures ! (Jeu testé sur PS4, également disponible sur Switch et PC)

By |septembre 16th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

un + 13 =