Fugueuse

//Fugueuse

Fugueuse

Par Phil Inout

Le Pitch

Léa (Romane Jolly), une ado sans histoire entourée d’une famille aimante, tombe sous l’emprise d’un homme plus âgé. Follement amoureuse, elle ne réalise pas la manipulation dont elle est victime et s’enfonce dans la prostitution et la violence sans que ses parents (Sylvie Testud, Michael Youn) puissent rien faire…

Ce qu’on en pense

La descente aux enfers d’une ado des beaux quartiers, tombée entre les mains de méchants rappeurs… Fugueuse, c’est MoiChristiane F dans le 16e. Sauf qu’il faut trois épisodes d’une heure,  là où la série allemande vous embarque en 20 minutes. Et bien sûr, tout reste trés édulcoré : du roman photo pour la veillée des chaumières. Comédie familiale, série ado,  thriller, drame, dossier sur la prostitution des mineurs…  La série de Manon Dyllis et Jerôme Cornuau joue sur tous les tableaux. Annoncé en début d’épisode, le drame met des heures à se nouer. Pour savoir ce qu’il adviendra de Lea (on vous fiche un billet qu’elle s’en sortira grâce à l’amour de ses proches),  il faut être prêt à ingurgiter six épisodes d’une heure. Romane Jolly est bien mignonne,  Sylvie Testud et Michaël Youn sont plutôt bien dans le rôle des parents dépassés par les évènements, les dialogues ne sont pas trop mauvais pour une fois,  mais on a quand même trés envie de faire ce que suggère le titre : fuguer ! 

By |septembre 21st, 2021|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

1 × 1 =