Le Dernier duel

//Le Dernier duel

Le Dernier duel

Par J.V

Le pitch

Jean de Carrouges (Matt Damon), un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habilité sur le champ de batailles et Jacques Le Gris (Adam Driver), un écuyer normand dont l’intelligence et l’éloquence font de lui l’un des nobles les plus admirés de la cour, sont deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Lorsque Marguerite (Jodie Comer), la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris – une accusation que ce dernier récuse – elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger, puisqu’elle sera brûlée vive si son mari perd son duel à mort contre son rival.

Ce qu’on en pense

#MeToo et la libération de la parole au 14e Siècle ? Tiré d’une histoire vraie, le nouveau Ridley Scott s’inscrit dans l’air du temps,  sans dépareiller la filmographie du maiîre. Sir Ridley retrouve avec bonheur la Dordogne et les duellistes (titre de son premier film tourné au même endroit en 1977). Le casting est à la hauteur des enjeux (Matt Damon, Adam Driver, Jodie Comer, Ben Affleck…) et il ne manque pas une vis d’armure à la reconstitution d’époque.  Un vrai blockbuster que ce Dernier duel,  dont les scènes de combats sont époustouflantes. Le scénario, par contre, manque un peu de finesse:  la multiplication des points de vue entraine des redites, sans laisser planer la moindre ambiguité sur la réalité des faits.  

By |octobre 13th, 2021|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-neuf − quatorze =