Halo

Halo

Par Phil Inout

Le pitch

Au 26ème siècle, alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom d’Alliance, le Dr. Halsey (Natascha McElhone), une brillante scientifique, a créé les Spartans, des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour booster les capacités physiques et mentales. John-117 (Pablo Schreiber), le commandant d’une des unités, mène ses troupes vers le combat…

Ce qu’on en pense

Jusqu’ici aucune adaptation de jeu vidéo, au cinéma ou en série, n’a donné de résultat probant. Et ce n’est sans doute pas Halo qui va changer la donne. Même avec un budget pharaonique (90 millions de dollars, soit plus ou moins 1 dollar par jeu vendu dans le monde) et toute lattitude aux scénaristes pour broder autour de la trame thématique du jeu (“Tuez les tous“), la série Paramount + dont les premiers épisodes ont fait l’ ouverture de CanneSéries 5  ne parvient qu’à décrocher la machoire du spectateur lambda (comprendre: non fan) à force de bâillements. Les scènes de combats semblent avoir été récupérées directement sur Twitch, les personnages ont la même épaisseur que ceux du jeu (zéro millimètre) et la narration se prend tellement au sérieux que le ridicule de toute l’affaire saute immédiatement aux yeux. Regarder un épisode en entier sans décrocher (non mais Halo, quoi !) relève de la performance. Alors 9 (et une deuxième saison à venir)… Ceux qui n’auraient pas eu leur quota d’images de guerre aux infos peuvent y aller : les corps déchiquetés saignent peu, mais explosent trés joliment. Aux autres,  on conseillera plutôt la série Disney + The Mandalorian,  nettement plus intéressante dans le même genre et avec à peu près la même histoire…

By |mai 5th, 2022|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

9 + huit =