Vers les étoiles

//Vers les étoiles

Vers les étoiles

Par Phil Inout

Le Pitch

Dans une petite ville d’Illinois (USA), Franklin (JK Simmons) et Irene York (Sissy Spacek) ont découvert, il y a des années, une antichambre enterrée dans leur jardin qui mène vers une autre planète. Depuis, ils ont soigneusement gardé leur secret, se contentant de regarder par le hublot le paysage désertique qui s’offre à leurs yeux.  Jusqu’au jour où un jeune homme qui se dit amnésique apparaît par le sas secret.  L’existence tranquille des York va rapidement  être bouleversée…

Ce qu’on en pense

Enfin une série fantastique qui tient ses promesses jusqu’au bout. On y va pour le “high concept”  (un couple de vieillards garde secret dans son abri de jardin un passage vers une autre planète !) et on y reste  pour la qualité de la réalisation, de l’interprétation (JK Simmons et Sissi Spacek, impeccables) et du scénario qui ne ménage pas ses révélations, tout en restant parfaitement crédible. D’épisode en épisode, bien qu’on puisse supposer que tout ne soit que le produit de l’imagination des deux vieux héros, qui ne se sont jamais remis du suicide de leur fils et ont peut-être tout inventé par peur du vieillissement et de leur mort prochaine,  on en apprend un peu plus sur le fonctionnement du sas secret, sur son origine et sur celle du jeune garçon (Chai Hansen, honnête sosie du rappeur Hatik) qui est apparu à l’intérieur.  En fin de première saison, beaucoup de secrets sont révélés,  mais les scénaristes en ont encore gardé sous la pédale (l’épisode final est formidable). Vivement la saison 2 ! 

By |juin 16th, 2022|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

onze + sept =