Anatomy of a Scandal

//Anatomy of a Scandal

Anatomy of a Scandal

Par Phil Inout

Le pitch

La vie privilégiée de Sophie (Sienna Miller) vole en éclats quand James (Rupert Friend), son mari,  ministre d’un gouvernement conservateur , est accusé d’adultère et de viol par une de ses assistantes (Naomi Scott)…

Ce qu’on en pense

Une honnête mini série anglaise, mise en scène avec soin et qui bénéficie d’un casting de haut vol (Sienne Miller en tête) sur un scénario, hélas, sans surprise. Le problème du consentement est bien posé avec ses composantes sociales, les séquences de tribunal sont assez réalistes et l’évolution psychologique de l’épouse (joliment incarnée par Sienna Miller) est bien suivie. Dommage que les scénaristes aient cru utile d’y rajouter deux intrigues parallèles impliquant le premier ministre, la procureure et la femme de l’accusé,  qui conduisent à un final raté.  Ca se regarde,  mais dans le genre on a préféré The Undoing et le dernier film d’Yvan Attal, Les Choses humaines.

By |juillet 29th, 2022|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

5 × 3 =