L’Affaire Bettencourt

//L’Affaire Bettencourt

L’Affaire Bettencourt

Par Phil Inout

Maere

Le pitch

Comment un conflit entre la femme la plus riche du monde et sa fille a tourné au scandale national… 

Ce qu’on en pense

Voila un documentaire qui ne va pas améliorer l’image des politiques,  ni celle des super riches, ni celle de Bercy.  Au départ,  un conflit entre Liliane Bettencourt, héritière L’Oreal (fortune estimée à 30 milliards d’euros) et sa fille,  à propos des prodigalités accordées à un ami de la famille : le photographe « people » François Marie Banier. Présenté à la vieille dame par Arielle Dombasle, le bonhomme s’incruste auprès de la femme la plus riche du monde et profite de ses largesses… A une échelle industrielle !  Au total , Liliane, dont la santé mentale est vascillante, lui fera don de près d’un milliard d’euros en tableaux de maitres, espèces, objets de collection et propriétés (dont une ile privée aux Seychelles) et en fera son principal héritier. On comprend que sa fille, unique et mal aimée, en ait pris ombrage. Mais pour faire éclater l’affaire, celle ci a l’imprudence de rendre publics des enregistrements privés effectués à l’insu de sa patronne par le majordome de Liliane lors de ses rendez vous avec son fondé de pouvoir. Banier apparait trés peu sur ses enregistrements. Par contre, tout le système d’évasion fiscale et de financement politique occulte mis en place depuis des décennies dans la maison est révélé au grand jour. Y compris les enveloppes en coupures de 500 € que les politiques en vue venaient chercher chez Liliane  ! Ces enregistrements, diffusés sur des images de portes fermées, sont le grand « plus » de cette série documentaire qui met sur le grill tous ceux qui ont accepté d’y témoigner. Mais les absents en prennent pour leur grade aussi. Notamment un certain Nicolas Sarkozy… Depuis,  Liliane Bettencourt est morte, Banier n’a même pas eu à restituer ce qu’il s’est accaparé, un arrangement a été trouvé avec le fisc pour éponger une minuscule partie de la monstrueuse évasion fiscale (un compte en Suisse de 60 millions était considéré comme « peu de chose ») et les politiques mis en cause n’ont pas eu trop à souffrir de l’enquête policière… Et le patrimoine personnel des Bettencourt est passé de 30 à 80 milliards d’euros ! 

By |novembre 22nd, 2023|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

un × quatre =