Perfect Days

//Perfect Days

Perfect Days

Par Ph.D

Le pitch

Hirayama (Koji Yakusho) travaille à l’entretien des toilettes publiques de Tokyo. Il s’épanouit dans une vie simple, et un quotidien très structuré. Il entretient une passion pour la musique, les livres, et les arbres qu’il aime photographier. Son passé va ressurgir au gré de rencontres inattendues…

Ce qu’on  en pense

Coup de coeur absolu de Cannes 2023 (lire ici),   le nouveau film de Wim Wenders confirme le retour d’inspiration du réalisateur allemand qui y présentait aussi son documentaire en 3D sur le plasticien Anselm Kiefer (Anselm). Une ode à la vie simple , à la décroissance ( et aux toilettes publiques high tech de  Tokyo !) qui  a permis à Koji Yakusho de repartir avec un prix d’interprétation, somme toute mérité : avec trés peu de dialogues, l’acteur japonais parvient à faire passer énormément de sentiments et d’émotion. La mise en scène, extrêmement fluide, et la BO vintage  (Lou Reed, Van Morrison, Patti Smith, Nina Simone…) font le reste dans cette épure géniale, qui rappelle un peu le Paterson de Jim Jarmush.

By |novembre 29th, 2023|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

4 × quatre =