Shaka Ponk en Final

//Shaka Ponk en Final

Shaka Ponk en Final

Par la rédaction

Shaka Ponk a donné le 1er février à Nikaïa ce qui devrait être son dernier concert sur la Côte d’Azur. Le groupe a, en effet, annoncé lors de la parution de son dernier album qu’il se séparerait après la tournée, d’ailleurs intitulée Final Fucked Up Tour. La foule des grands jours s’était donc déplacée pour y assister et le concert affichait complet comme sur la quasi totalité de la tournée. On avait gardé un souvenir grandiose du show précédent en 2018: celui du FFUT est encore plus gigantesque et jouissif. Un gigantisme qui explique, peut-être, la volonté du groupe de faire un break pour retrouver ses racines punk et alternatives. De peur, sans doute, d’être condamné à refaire le même set tous les soirs pour des foules de plus en plus énormes et disparates. La bande casse d’ailleurs le rituel en arrivant par la salle et en s’installant  ur une micro scène centrale pour une version intimiste  de « Peaky » et une étonnante reprise de « House of the Rising Sun » (au chapitre des reprises,  on entendra aussi une non moins étonnante version de « Sex Bomb »). Frah, Sam et CC rejoignent ensuite la grande scène pour envoyer les watts, avec un maxi light show,  des lasers, des choristes suspendus en l’air et des animations sur écran géant.  Un show taillé pour les stades qui a mis Nikaia à genou. On peut dire que  Shaka Ponk a réussi sa sortie. Le groupe laisse un public orphelin mais comblé.

By |février 3rd, 2024|Categories: Événement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

1 × 3 =