Louis Bertignac : Origines

//Louis Bertignac : Origines

Louis Bertignac : Origines

Victime du syndrome The Voice , Louis Bertignac y va de son album de reprises. Au programme : les chansons qui ont bercé son “adulescence”:  du Bob Dylan , du Who, des Stones, du Rod Stewart, du JJ Cale, du Police,  du George Harrison… en versions françaises !  A ce stade, on craint le pire  : Johnny, Hugues Aufrey et Francis Cabrel (entre autres) se sont déjà prêtés à ce type d’hommages gênants.  Sauf, qu’ avec Bertignac, ça passe. Certes,  les traductions sont souvent limites  (“Coquine” pour “Cocaine“), mais on a l’habitude d’entendre Louis chanter des textes naïfs. Après tout, “Cendrillon“, c’était pas du Rimbaud ni du Leonard Cohen…  Ici, les arrangements sont remarquablement fidèles aux originaux et les parties de guitare sont très chouettes, en rythmique comme en solo. Cela suffit pour qu’on trouve l’exercice au final plutôt sympathique. En concert, ce sera sûrement très sympa.

By |décembre 6th, 2018|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

sept + huit =