Thomas Naïm : Sounds of Jimi

//Thomas Naïm : Sounds of Jimi

Thomas Naïm : Sounds of Jimi

Par Ph.D

Reprendre du Jimi Hendrix, pour un guitariste,  est un exercice particulièrement casse-gueule. A part Stevie Ray Vaughan, la plupart de ceux qui s’y sont risqués se sont plutôt ridiculisé. Qu’attendre d’un album de covers d’Hendrix par un guitariste de jazz français ?  Il a faut déjà une conscience professionnelle chevillée aux oreilles pour se risquer à l’écoute, même si l’on sait que l’homme a accompagné les efforts discographiques et scéniques d’artistes aussi respectables que Hugh Coltman, Hindi Zahra, Sebastien Tellier, Ala.ni, Mayra Andrade, Tiken Jah Fakoly, Blick Bassy, Idrissa Diop, Albin de la Simone, Claire Diterzi ou Renan Luce… Et là, surprise totale : au lieu d’être dans la démonstration de force (comme un Poppa Chubby,  par exemple) ou dans la copie note pour note (comme beaucoup d’autres), Thomas Naïm joue les chansons d’Hendrix, pas forcément les plus connues, comme si c’étaient les siennes. Avec son style et un son à lui: coulé, jazzy, funky, laid back,  sans saturation ni wah-wah,  avec juste une pointe de reverb’. Hugh Coltman et Célia Kameni chantent sur “Castles Made of Sand” , “If Six Was 9” ou “Foxy Lady“, mais on préfère de loin les instrumentaux,  comme Manic Depression” transfiguré par la  trompette d’Erik Truffaz… La musique coule naturellement et on redécouvre qu’Hendrix n’était pas seulement un instrumentiste génial : c’était aussi un grand compositeur.  L’album s’écoute en boucle, à toute heure du jour et de la nuit. Gros coup de coeur du moment !

By |janvier 16th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quatre + six =