Monster Hunter 2: Wings of Ruin

//Monster Hunter 2: Wings of Ruin

Monster Hunter 2: Wings of Ruin

Par Cédric Coppola

Coup double pour Monster Hunter ! Moins de quatre mois après l’excellent Rise, paru lui aussi en exclusivité sur Switch voilà qu’un tout nouvel opus débarque sur la console de Big N… Une simple mise à jour ? Un jeu très proche de son prédécesseur ? Pas vraiment, puisque la série des Series se distingue par une approche différente, qui privilégie le tour par tour aux combats en temps réel. Bien entendu les créatures sont au cœur du jeu… Mais elles ne se contentent pas d’être des ennemis redoutables. Bien au contraire, notre héros possède en effet le don de se lier d’amitié avec certaines d’entre elles et de les faire participer au combat. Mais attention… pour capturer un monstre, il ne suffit pas de lancer un objet comme la Pokéball, mais d’arriver à dérober un œuf au nez et à la barbe des dangereuses bestioles. Puis hop, quand l’œuf éclot, un nouvel allié est disponible. Il est même possible de fusionner les capacités de ces derniers pour se constituer une équipe redoutable. Pas du luxe, puisque lors des joutes, ces dénommés « Monsties », agissent en partie en solo. Pour pimenter un peu le tout, un système de Triforce (technique / vitesse / force) calqué sur le concept de Pierre / feuille / ciseau pimente les parties… Plaisant !  Histoire principale simple mais bien conçue, nombreuses quêtes annexes, mises à jour gratuites prévues pour étoffer le contenu… Aucun doute, cette aventure, sans être inoubliable a de quoi occuper tout l’été. Elle ravira sans mal ceux qui apprécient de loin l’univers de Monster Hunter en étant insensibles aux affrontements parfois complexes, avec le nombre d’armes à maîtriser des jeux originaux. Une surprise sympathique donc, portée par des graphismes agréables à l’œil. (Testé sur Nintendo Switch)

 

 

By |juillet 24th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-neuf + 9 =