The Stranglers : Dark Matters

//The Stranglers : Dark Matters

The Stranglers : Dark Matters

Par Ph.D

Neuf ans après leur dernier effort et un an après le décès de Dave Greenfield, leur claviériste historique,  les Stranglers sont de retour avec un 18e album d’excellente facture : noir, varié, puissant. Désormais presque seul maître à bord, Jean Jacques Burnel tient fermement la barre et maintient le groupe à flot pour une nouvelle décennie. Incroyable longévité pour un groupe né avant la première vague punk ! Avec des titres comme “Water” qui ouvre l’album sur une note western, l’entrainant “This Song”,  “And If You Should See Dave” , émouvant hommage au disparu,  le trés pop  “If Something’s Gonna Kill Me”  ou “Breathe“, nouveau classique instantané, ils peuvent repartir sur les routes sans crainte de rabacher, ni peur de la concurrence. On espère revoir bientôt les hommes en noir en concert dans la région. PS: la beauté de la pochette, sur laquelle les moaïs de l’île de Pâques remplacent les musiciens,  plaide pour un achat en vinyle.

 

By |octobre 7th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

2 × 4 =