Monaco: PP Calzolari

//Monaco: PP Calzolari

Monaco: PP Calzolari

Par la rédaction

Pier Paolo Calzolari est connu pour l’originalité formelle d’une pratique pluridisciplinaire (peinture, sculpture, mais aussi performances entendues comme « actes de passion ») qui a souvent recourt à l’utilisation de matériaux organiques tels que les feuilles de tabac, le feu ou le givre pour créer des « œuvres-installations » qui questionnent les limites de l’art contemporain. L’exposition du Nouveau Musée National de Monaco rassemble des œuvres produites entre la fin des années 1960 et 2014. Intitulée « Casa ideale » (Maison idéale) d’après un « texte-manifeste » de 1968 et présentée sur les trois étages de la Villa Paloma, l’exposition joue sur les codes des intérieurs, c’est-à-dire sur les codes de l’intime qui font écho à la dimension existentielle de l’œuvre de l’artiste. La vibration singulière que connaît la matière dans son œuvre est à mettre en relation avec les principes de la transmutation propre à l’alchimie médiévale et peut également se référer à l’hermétisme des écrits ésotériques d’un Hermès Trismégiste. L’œuvre de Calzolari interpelle par sa nature infiniment poétique et surprend par la capacité qu’elle a démontrée à travers les décennies à se régénérer en produisant sans cesse de nouvelles images adaptées aux exigences de la contemporanéité. Exposition à caractère rétrospectif, « Casa ideale », est une occasion rare de découvrir l’univers d’un artiste qui a marqué l’histoire de l’art par une approche le plus souvent non conventionnelle des diverses pratiques des arts plastiques.

By |novembre 10th, 2023|Categories: Expositions|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

neuf + cinq =