Sambre

//Sambre

Sambre

Par Ph.D

Le Pitch

Fin des années 80, dans le Nord de la France, des femmes sont violées tôt le matin, toujours de la même manière, sur la même route, le long de la rivière Sambre. Les policiers ne prennent pas la mesure de ces agressions et ne font pas le lien entre elles. La justice est débordée devant les dossiers qui s’accumulent. Il faudra trente ans pour arrêter un homme qui n’a jamais cessé d’agresser les femmes et qui est responsable d’au moins 54 viols ou agressions sexuelles.

Ce qu’on en pense 

Librement adaptée de l’enquête d’Alice Géraud sur une vague d’agressions sexuelles commises à partir des années 80 dans la Sambre, cette série policière signée Jean-Xavier de Lestrade (L’Affaire Courjault, Laëtitia) ramène le spectateur 30 ans avant #Metoo, à l’époque où les viols et agressions sexuelles étaient encore traités comme de simples voies de fait et les victimes laissées à leurs traumatismes. L’originalité de la série est de ne pas chercher à faire le portrait d’un violeur en série, ni de suivre l’enquête policière (quasi inexistante au demeurant),  mais de s’attacher uniquement aux victimes. Alix Poisson (que JXDL avait déjà mise en scène dans Laetitia) incarne l’une des premières avec beaucoup de conviction et de talent. La reconstitution des années 80 est particulièrement réussie et la réalisation est d’un grand réalisme,  sans pour autant verser dans le documentaire. Evidemment, les personnages masculins (agresseur, maris, proches, policiers et magistrats) ne sont pas à la fête et l’ambiance est assez pesante. Le visionnage des 6 épisodes peut s’avérer éprouvant, mais la série a le grand mérite de faire mesurer le chemin parcouru, même si beaucoup reste sans doute à faire,  en matière de méthodes policières et de prises en charge des victimes…

By |novembre 13th, 2023|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

5 + dix-huit =