Edouard Louis : Monique s’évade

//Edouard Louis : Monique s’évade

Edouard Louis : Monique s’évade

Par MAB

Monique appelle Édouard Louis un soir, en larmes. La voilà de nouveau sous l’emprise d’un homme qui boit, l’insulte et lui mène la vie impossible. La liberté a un prix et elle n’a pas un sou. « Je sais ce que l’on va faire » lui répond son fils, désormais écrivain reconnu. « Tu vas prendre quelques vêtements dans un sac et tu vas partir immédiatement. Tu vas aller chez moi ». Mais Monique, pour récupérer ses papiers, veut attendre que l’homme qui continue de hurler, s’endorme. Elle partira demain. « Tu veux que je reste avec toi au téléphone ? Je peux rester en ligne toute la nuit si tu veux. » lui propose alors Edouard, en résidence d’écriture en Grèce. « S’il me voit parler avec toi, il va s’énerver encore plus » s’affole cette femme soumise à la misère et à la violence qu’elle engendre. Monique s’évade a la vitalité folle de son titre.  Ce n’est ni un roman. Ni une autobiographie. Juste la narration des actes et des mots qu’un fils offre à sa mère pour qu’elle reconstruise sa vie. Comme dans le jeu vidéo qu’il aimait enfant, ou il fallait créer un personnage, c’est à distance, avec son compte en banque alimenté par ses succès littéraires, son téléphone, son ordinateur et des commandes sur le net, qu’il organise le sauvetage. Dans une touchante et étonnante inversion des rôles, il remet sa mère au monde et lui permet de vivre pour la première fois sans dépendre d’un compagnon. Ce fils l’avait blessée avec son premier livre,  En finir  avec Eddy Bellegueule , c’est avec une grande simplicité, mais aussi avec une certaine solennité, qu’il lui construit un refuge réparateur et fait d’elle une héroïne littéraire. « Mesdames et messieurs, merci de faire un triomphe à la mère de l’auteur, Monique » clame le metteur en scène  à Hambourg où se joue le spectacle inspiré de Combats et métamorphoses d’une femme  un des ouvrages d’Edouard.
By |mai 5th, 2024|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

17 + onze =