Par Phil Inout

Importateur exclusif et spécialiste du Segway installé à Nice depuis une dizaine d’années,  Mobilboard s’est développé dans toute la France (45 agences) en équipant même les polices municipales. Mais c’est sur la Côte d’Azur que ses “Segway Tours” rencontrent le plus de succès. Après Nice et Cannes, la société créée par  Eric Saporta s’installe pour l’été 2021 à Saint Jean Cap Ferrat, où elle propose un Panoramic Tour d’1h30 en Segway  que nous avons pu tester avant son lancement commercial.  Rendez-vous sur le parking du port, où Eric Saporta et Sara Baronati sa jeune assistante com’ nous attendent au local loué par Mobilboard pour l’été. C’est la première fois que nous montons sur un Segway, un petit tuto est donc nécessaire pour la prise en main. Il ne dure que quelques minutes tant le maniement de l’engin est simple et à la portée de tous. On monte dessus comme sur un escabeau, non sans appréhension,  mais l’engin se révèle être parfaitement stable. Rien à voir avec un skate board electrique ou un gyropode, par exemple. Les deux mains accrochées au guidon comme sur une trottinette,  on cherche le frein sans le trouver. Normal : il n’y en a pas. Pour avancer,  il suffit de pencher le corps en avant, pour freiner ou reculer en arrière. C’est aussi simple que cela et très sécurisant. Pour tourner, on pousse le guidon dans la direction souhaitée. Le Segway se déplace sans à coups,  à 12  km/h pour commencer (bridage électronique pour les débutants),  à 20 km/h pour les pros. Un casque de vélo sur la tête, on est prêt pour le Segway Tour. Il se fait en groupe avec un guide,  mais on peut aussi privatiser le tour pour 2 ou 3 personnes plus le guide. 1h30, on pensait être large pour faire le tour de Saint Jean. Mais c’était sans compter sur notre guide,  qui nous a fait découvrir des endroits où on n’avait jamais mis le pied,  encore moins une roue. L’avantage du Segway,  c’est qu’on visite comme si on était à pied, sauf que ça va plus vite et qu’on ne fatigue pas. Il est facile de tenir une conversation en roulant, de se retourner, de s’arrêter et de repartir. La seule limite, c’est la circulation automobile, puisqu’on circule sur la route (trottoirs interdits).  C’est vraiment la formule idéale pour découvrir un endroit comme Saint Jean.  Et comme c’est très amusant et pas ruineux,  on le conseille même aux locaux pour une balade en famille (ados acceptés à partir de 45 kilos) ou entre amis.