The Terminal List

//The Terminal List

The Terminal List

Par Phil Inout

Le pitch

Au cours d’une mission secrète au Moyen-Orient, l’escouade de Navy SEALS de James Reece (Chris Pratt) est décimée. Unique survivant, Reece rentre chez lui avec des symptômes de stress post-traumatique. Ses souvenirs sont contradictoires et flous sur l’événement et il se sent terriblement coupable. En plus,  des tueurs sont à ses trousses. Simple vengeance ou complot ? 

Ce qu’on en pense

Mélange de Rambo, de Jason Bourne et de Punisher, Reece est le héros de la nouvelle série d’action d’Amazon Prime Video. Chris Pratt (Jurassic World), le regard toujours aussi inexpressif mais les muscles plus saillants, incarne cet officier des Navy Seals, victime de syndrome post-traumatique après une mission suicide qui, pourchassé par des tueurs jusque chez lui,  va découvrir qu’on avait envoyé son escouade à la mort et pourquoi. S’en suivent huit épisodes au cours desquels Reece élimine violemment,  l’un après l’autre, les initiateurs du complot et leurs sbires, dans l’ordre de la fameuse « Liste terminale » qu’il a établi sur le dernier dessin de sa petite fille. Soit une série en forme de blockbuster bien bourrin,  qui pèche à peu près dans tous les compartiments de jeu (réalisation, dialogues, scénario) et qu’un casting de stars (Constance Wu, Taylor Kitsch, Riley Keough, Jeanne Tripplehorn…) n’arrive pas à rendre un minimum crédible, ni intéressante. Notre conseil : rayez-la direct de votre liste de séries à voir. 

By |juillet 9th, 2022|Categories: Séries|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

huit − trois =