Thomas Dutronc : Frenchy

//Thomas Dutronc : Frenchy

Thomas Dutronc : Frenchy

Le coup des reprises jazzy, en français ou en anglais, on nous l’a déjà beaucoup fait. Ce n’est pas forcément signe  de bonne santé créative et généralement,  on regrette plutôt les originaux. Le nouvel album de Thomas Dutronc est  l’exception  qui confirme la règle. Cela tient au talent personnel de l’artiste,  à sa manière , à la fois pro et détachée, d’envisager l’exercice, au choix des chansons (mélange de classiques anglais et français) et à celui des musiciens et des guests . Le casting des duos  est assez fabuleux : Iggy Pop et Diana Krall sur “C’est si bon” , le ZZ Top Billy Gibbons sur “La Vie en rose”, Youn Sun Nah sur “Playground Love”, Stacey Kent sur “Un homme et une femme”, Jeff Goldblum sur “La Belle vie”, Haley Reinhart sur une sublime relecture en duo anglophone de “Ne me quitte pas”… Classe !  Les orchestrations restent dans l’esprit des originaux avec une touche manouche pour les guitares et un côté easy listening pas désagréable du tout. Le timing de sortie, bien que bousculé par le Covid,  n’est pas mal non plus: Frenchy a tout pour devenir un must des longues soirées d’été. En attendant la tournée dont le fils Dutronc a donné un avant goût lors d’un superbe live stream depuis l’Observatoire de Nice.

By |juillet 13th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

six − cinq =