Découverte : Nice Girls

//Découverte : Nice Girls

Découverte : Nice Girls

Elles s’appellent Machine, Felixita, Juniore, Canine ou Hyphen Hyphen. Elles sont chanteuses, musiciennes, performeuses. Ce sont les nouveaux talents musicaux les plus éclatants de la Côte d’Azur. Inout vous les présente.

Canine 

Sous le nom de ce qu’on croyait être un collectif musical féminin se cache en fait Magali Cotta, une Niçoise passée par le conservatoire de Paris,  fan de Nina Simone et de musiques de films,  convertie à l’electro.  Centrée sur le chant choral, enveloppé de boucles electro et de rideaux de cordes, la musique de Canine évoque par certains côtés Hyphen Hyphen,  Sia, Mylène Farmer  ou encore Enya avec ses envolées de cathédrales. Son premier album  Dune a séduit la critique qui en a fait la nouvelle Christine and the Queens. Un beau concert à Anthéa Antibes a confirmé tout le bien qu’on pensait de Canine.

Machine

Révélation du festival  Nice Music Live est le nouveau projet de Mathilde Malaussena, musicienne niçoise  qui marie rock et hip hop avec une énergie et une maîtrise de la scène confondantes. Après avoir fait ses classes dans divers groupes de rock locaux et écumé les pubs du vieux Nice, Mathilde a profité du confinement pour développer son projet solo sous le nom de Machine. Quatre titres autoproduits (et autofilmés) sont déjà sur Youtube. On attend la suite pour la rentrée. Marquée par la découverte précoce d’ Eminem et Rage Against the Machine, Machine nous évoque un mélange de  Chrissie Hynde, PJ Harvey et Mademoiselle K.

Felixita

On lui doit le tube de l’été azuréen : “Nunuages” , une ritournelle acidulée gorgée de soleil accompagnée d’un clip cascadeur tourné à Nice. La jeune niçoise découverte en première patrie de la dernière tournée d’Izia  affirme avoir appris à chanter dans les tribunes du Gym où elle accompagnait ses frangins puis ses petits copains supporters. Déjà présente dans les playlists d’été des plateformes de streaming, on attend avec impatience, à la rentrée, sa reprise féminisée du tube de Jacques Dutronc rebaptisé “J’aime les gars“.

Juniore 

Fille de l’écrivain et prix Nobel Niçois JMG Le Clezio, Anna Jean a fondé Juniore avec une copine du lycée Massena avant de rejoindre à Paris Samy Osta qui l’a aidé à façonner le son délicieusement rétro 60’s du groupe. Deux albums ont établi la popularité de Juniore  qui rayonne désormais bien au delà des frontières régionales et nationales. Les Anglais en sont fous. Nous aussi. 

Hyphen Hyphen 

On ne présente plus Hyphen Hyphen,  dont les concerts endiablés et les deux albums à succès ont établi la réputation dans toute la France et au delà. Portée par la voix puissante de Santa, la musique d’Hyphen Hyphen enflamme toutes les scènes où le groupe se produit. Bien que comptant, comme Juniore, un élément masculin,  Hyphen Hyphen affiche haut et clair sa “féminitude”, dans l’imparable single “Like Boyz” , dont le texte dit le contraire du titre.

By |août 8th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quatre × 3 =